CHERCHEZ ET VOUS TROUVEREZ.

Tandis que le niveau intellectuel et mental d’une personne, démontre sa capacité à s’exprimer et à s’inscrire dans le cadre limitant des principes qui régissent la matière, selon les codes involutifs de la densité, en vigueur dans une époque donnée.

C’est précisément sur cette seconde catégorie de personnes que l’énergie obscure distille le souffle de la peur sous toutes les formes possibles et recevables par les moins avertis, au cœur-même de la conscience inférieure humaine. De telle sorte que ceux qui se laissent impacter, ceux qui se laissent plus facilement que d’autres être déstabilisés, continuent à produire les énergies basses dont les forces involutives se nourrissent.

Les peurs toutes catégories que ressent l’être humain séparé, le dirigent vers l’enlisement dans le marécage des esprits immatures qui malgré eux, sont induits pour se complaire dans l’ignorance, les fausses-croyances et le ressenti d’émotions caractérisant la conscience de masse (domination, prédation, comparaison, compétition, avoir raison, être compris, attendre de l’extérieur, demander aux autres sans pouvoir décider par soi-même, faire et penser comme tout le monde, vivre en fonction des exigences du monde extérieur, en l’absence de monde intérieur riche et solide etc. etc…)

Parfois l’être humain encore en devenir ressemble à un phasme. Cette allégorie symbolise assez bien la représentation des masses humaines encore en sommeil, rigides, lentes, maladroites, se croyant impuissantes ou incapables pour activer d’une façon ou d’une autre, les leviers qui pourraient transformer le monde….

Car il faut que nous prenions en compte, combien nos principales sources d’information et de culture, traditionnellement diffusées (media, presse, audiovisuel, spectacles, modes, littérature etc..), obligatoirement contiennent et colportent une signature vibratoire précise, naturellement indiscernable à la perception des endormis, destinée à maintenir l’attention tournée vers ce qui se déploie dans la conscience de masse.

Que leurs messages comportent ou pas, des éléments plus ou moins véridiques, importe peu. L’essentiel est que nous comprenions combien il est inutile que nous cherchions à tout prix à trier, pour tenter de rendre logique ou acceptable ce qui ne l’est pas.

Par le choix savant du montage des images, la tonalité des sons, la présence de certaines palettes de couleurs ou de vocables, la création des atmosphères…, tout est organisé pour rendre supposément attractif ce qui abaisse, pour désinformer, infantiliser, enfermer dans le faux en continuant à occulter l’Éveil qui grandit sur la Planète. La propagande nous façonne imperceptiblement, en nous présentant le mensonge comme étant la vérité, ou inversement, la Vérité comme étant le mensonge, l’affabulation, la divagation….

Les personnes auxquelles on confie la parole, sont toujours des personnages de référence à la norme, des figures diplômées représentatives des Systèmes et Enseignements de l’Intelligentsia dirigeante, qui s’emploient à déverser une langue de bois plus ou moins déguisée, distillant les faussetés du langage intellectuel, de l’ignorance spirituelle comme le matraquage idéologique, l’apologie de la rationalité, conduisant en le normalisant, à faire accepter l’intolérable.

Parmi notre entourage, proche ou plus éloigné, certains peuvent désirer demeurer en accord avec ces principes et ces habitudes. Si tel est le cas, il va de soi qu’ils ne peuvent comprendre pourquoi nous choisissons de nous éloigner de cette fange, et nous reprocheront même peut-être ouvertement, de ne pas nous laisser entrainer dans leur bourbier. Notre absence sincère d’intérêt pour ce qui les fait encore vibrer risque fort d’être interprétée ou confondue avec de l’arrogance, du dédain, du mépris les visant personnellement. On pourra également craindre pour nous que nous ne nous soyons laissés endoctriner par une secte et que nous soyons en danger… On cherchera alors à nous ramener à la raison ! Si nous entrons dans ce jeu de dupes, il s’ensuivra nécessairement conflits, clivages, ruptures, nourrissant là encore le bol alimentaire des obscurs….

Souvenons-nous qu’il ne s’agit jamais de tort ou de raison, mais de divergence ou d’incompatibilité énergétique.

Ne permettons pas que la pression des autres nous entraine à commettre des actes qui ne nous ressemblent pas. Ne renonçons jamais au maintien de notre altérité, car c’est nous qui devons tenir haut le flambeau de la Lumière, sans flancher, en dépit du vent qui souffle…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s