Transformation spirituelle

Comprenez que, en tant qu’âme, nous avons vécu  de nombreuses vies, nous avons été beaucoup de choses, nous avons eu de nombreuses identités. Tout cela a façonné et modelé la façon dont nous avons été en relation et interagi avec le monde.

Et, en effet, nous sommes maintenant à un point de changement, à un point où nous devons choisir comment cette interaction avec le monde à partir de notre identité actuelle peut s’étendre, peut être transformée en lâchant prise sur la façon dont nous nous identifions pour être.

Car sous l’identité, sous les constructions de l’esprit de notre personnalité, sous les perceptions du moi inférieur de l’ego, descendant, descendant à l’intérieur, au fond, il y a en nous une source intérieure d’amour, de paix, de calme, de présence divine du Je Suis.

Elle se trouve sous les confins de notre identité, sous les règles de l’esprit du moi inférieur qui juge souvent de ce qui est nous et de ce qui ne l’est pas, de ce avec quoi nous nous engageons et interagissons dans le monde qui nous entoure, et de ce que nous ne faisons pas.

Tant de ces règles ont été créées par la peur et le blocage … la peur de ne pas avoir l’air cool, la peur de ne pas s’intégrer, la peur de ne pas plaire à un parent, une sœur, un frère, un ami, la peur de ne pas vouloir révéler le vrai nous dans toutes vos bizarreries, nos sottises et notre vraie beauté.

Des masques, des costumes, des linceuls et des voiles ont été placés autour de notre vérité, une identité soigneusement conservée et conçue pour la façon dont nous nous révélons aux autres, pour la façon dont nous nous engageons dans le monde qui nous entoure.

Lorsque nous abandonnons cette identité que nous avons créée au cours de cette vie, lorsque nous abandonnons la perception de qui nous sommes, lorsque nous nous replions sur nous-mêmes, il y a un espace infini qui s’ouvre.

Dans cet espace, nous recevons le potentiel de percevoir que nous sommes, en effet, connectés à tout ce qui est … à tout le monde et à tout et partout.

Et donc, si nous sommes connectés au tout, si nous sommes liés au Divin, si nous ne faisons qu’un avec Dieu, la Source, la Terre et l’Esprit, qui sommes-nous pour confiner cet absolu dans une petite boîte propre et bien rangée de « Je suis ceci ». « Je ne suis pas cela. Je suis bon. Je ne suis pas mauvais. Je fais ces choses. J’aime ces aliments. Je donne gratuitement à cette personne. Je ne donne pas gratuitement à cette personne »?

Sous les couches, sous tout cela et bien plus encore, il y a le souvenir de notre unité avec l’infini. Il y a le souvenir de l’unité sous-jacente que nous partageons avec tous les êtres qui partagent la même source, l’étincelle de l’énergie de la force vitale au cœur même de notre corps, la force qui nous permet d’être, de respirer, de vivre, d’exister.

C’est la même force en tout.

Et donc, lorsque nous laissons cette force de vie divine sous-jacente nous guider, elle nous conduit à une nouvelle expérience de joie et de connexion. Les barrières de la solitude et de la séparation tombent, car elles sont enracinées dans l’illusion et sont construites à partir des murs érigés par l’identité inférieure et l’ego.

Mais ces murs sont, en fait, l’illusion de l’étincelle d’une seule source. La lumière divine que nous portons en nous est présente en tout.

Oui, elle est enfouie plus profondément dans certains que dans d’autres. Oui, il y a ceux qui ont plus accès à cette étincelle et à cette lumière divine. Oui, il y a ceux qui sont entourés de leur propre identité, de leur propre boîte, des règles et des restrictions qui leur permettent d’avoir des relations avec les autres et avec eux-mêmes dans cette vie.

Descendons sous les couches d’identité, les perceptions de votre esprit inférieur.

Soyons à l’écoute de notre immensité, de notre vaste lumière, de notre éclat et de notre vérité, dans lesquels un espace de calme s’ouvre à nous… un espace de bienveillance, une fréquence d’amour incroyable, alors que nous passons sous les confins de notre esprit qui nous bloquent l’infini.

Et ainsi, nous devenons, sans effort, capable de tomber dedans, de tomber dans l’infini, dans l’espace d’immobilité à l’intérieur duquel réside l’infinie possibilité, dans l’espace d’immobilité à l’intérieur duquel l’esprit du bas ego peut être libéré.

Notre esprit, en effet, a un rôle à jouer. Il est lui aussi esclave de la programmation inférieure. Mais lorsque cette programmation est rompue en rétablissant notre lien avec l’absolu, avec une intelligence et une connaissance divines supérieures, et que nous laissons cette lumière et cette force de vie remonter à la surface pour infuser à notre esprit et à notre identité cette nouveauté de connexion, cette brillance de la lumière source, notre esprit est capable de grandir, notre esprit est capable d’évoluer, notre esprit est capable de s’ouvrir.

« Je suis ce que je suis. »

Notre esprit, en effet, est capable de devenir une force qui nous donne le pouvoir de poursuivre notre transformation, de nous détendre et de nous ouvrir à des états divins supérieurs de connaissance, de paix et de présence.

Mais il y a un processus d’entraînement de l’esprit qui est impliqué. Il commence par s’éclaircir, par s’abaisser, par se détourner, par se détourner de l’esprit qui dit : « Suivons le statu quo. Ne changeons pas ».

Descendons en dessous de cela.

Allons à l’intérieur.

Nous sommes ici en tant qu’âme. Nous avons été beaucoup de choses, et pourtant nous sommes ici pour nous transformer. Nous sommes ici pour retrouver notre connexion avec l’infini dans cette vie en tant qu’être physique, en tant qu’être qui a une identité, qui a un esprit d’ego inférieur, qui a un soi de personnalité.

Lorsque nous amenons ces aspects de nous-mêmes dans la lumière de la vérité, dans la paix et l’éclat de la connexion divine intérieure, alors eux aussi peuvent se souvenir de tout ce que nous sommes, de tout ce que nous avons été, de tout ce qui est maintenant disponible pour que nous le devenions. Nous sommes capables de nous libérer de la boîte limitée de la perception en continuant à descendre, à entrer.

Trouvons ces secondes d’immobilité.

Trouvons ces moments de clarté immaculée.

Trouvons ces espaces de paix et d’immobilité intérieure. Lorsque nous entrons dans l’immobilité intérieure, elle a une façon de s’étendre autour de nous pour nous ouvrir au champ lumineux source infini, à l’infinie possibilité de votre vie.

Cela commencera à recharger notre joie, à recharger notre enthousiasme, à nous reconnecter avec l’intuition, l’inspiration, l’enthousiasme pour la vie, pour être ici et maintenant, pour être dans le physique.

Une grande partie de ce qui nous vide, de ce qui est lourd, de ce qui est difficile, de ce qui est une lutte vient de l’esprit inférieur qui s’accroche.

Mais lorsque nous lâchons prise et que nous nous laissons aller et nous permettons d’observer et d’expérimenter la belle symphonie divine qui se produit autour de nous, les gammes d’émotions qui nous traversent, les gammes d’expériences que nous rencontrons, les gammes de beauté que nous sommes capables de percevoir en toute chose … dans chaque expérience, chaque moment, chaque personne, chaque blocage, chaque limitation … il y a une beauté et une interconnexion magnifiques lorsque nous les observons du plus profond de nous-mêmes, et non pas du point de vue de l’ego qui juge immédiatement : « C’est bien. C’est mauvais. »

L’ego nous pousse à catégoriser, étiqueter, diviser et contracter. Descendons en dessous de cela, au plus profond de notre cœur, dans notre âme.

Entrons dans l’espace intérieur qui s’ouvre autour de nous, qui dissout les barrières, qui fait fondre les illusions fabriquées par les esprits inférieurs.

Juste un instant, ressentons l’interconnexion sous-jacente, la vérité sous-jacente, l’éclat sous-jacent de l’énergie de la force vitale divine qui circule dans tous les êtres.

Lorsque nous ravivons cette étincelle de lumière divine en nous, lorsque nous permettons à la force vitale de circuler à travers notre être, lorsque nous reconnaissons cette impulsion des forces inférieures et du mental inférieur à perpétuer un schéma qui ne sert pas, et que nous nous abaissons en dessous dans le calme, dans l’amour, dans la vérité, nous revendiquons notre pouvoir de transformer positivement notre propre être.

Cela crée des ondulations et des vagues de la force d’énergie la plus bienveillante et la plus positive dans toute la création. Nous montrons le chemin pour descendre sous l’ego, sous la surface pour nous reconnecter avec notre noyau de félicité, de lumière, de paix, de vérité.

Et oui, cela ouvre un état d’extase, de joie et de béatitude, rayonnantes et de plénitude pour le pur miracle d’être vivant sur le plan terrestre intact avec notre plus haute lumière et puissance spirituelle.

Nous n’avons plus besoin d’être séparés des forces de l’esprit et de l’amour rayonnant.

Laissons la force vitale nous traverser.

Laissons la connaissance spirituelle être réintégrée dans notre expérience quotidienne, en apportant notre spiritualité dans la vie de tous les jours … non seulement lorsque nous méditons, mais avec tous ceux que nous rencontrons dans chaque situation.

C’est notre voyage spirituel.

C’est notre cheminement spirituel de la mémoire.

Nous ne sommes pas seulement le moi inférieur de l’ego. Nous ne sommes pas une accumulation de nos défis et de nos succès passés. Nous sommes un être de lumière divine sous forme physique.

Et lorsque nous nous en souvenons, nous lui donnons le pouvoir de s’élever de plus en plus à la surface de notre vie, qui peut réécrire le scénario qui se déroule, qui peut écrire dans des bénédictions incroyables de paix, d’amour et de connexion en permettant simplement à la lumière divine et à la force de vie de circuler, de s’écouler, de diriger.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s