Archange Michaël – Avez-vous Encore Confiance en Nous ?

Mes chers ! JE SUIS L’ARCHANGE MICHAEL !

Disons-le ainsi, pour relancer la marche. Je ne dirai pas que vous l’avez tous abandonné, ni que vous êtes tous extrêmement désolés pour tout ce que vous avez fait ; je peux vous dire que ces cas ont été minimes, ce qui nous rend très heureux.

Vous avez traversé tout ce processus en vous concentrant sur votre voyage, en suivant l’équilibre et en gardant autant que possible l’accent sur l’ascension. Mais le monde extérieur continue à se montrer, continue à essayer de déséquilibrer chacun d’entre vous.

Donc, rappelons juste certaines choses ici. D’abord, la pandémie. Des morts, des morts, des morts. Cela a toujours été le fait majeur, les gens qui meurent de cette maladie. A aucun moment, personne n’a demandé si ces âmes partaient de leur plein gré.

C’est la même chose que vous, les personnes seules, un jour de pluie, au milieu de la rue, où le premier transport qui passe vous prenez, sans même vous soucier de l’endroit, vous voulez vous mettre à l’abri de la pluie. Très bien, beaucoup d’âmes ont fait de même.

Ils avaient décidé qu’ils allaient partir et qu’ils ne feraient pas partie du processus, pas dans le corps physique. Et je peux vous dire qu’ils ont profité de cette maladie pour accomplir ce qu’ils avaient prévu ; la grande majorité d’entre eux l’ont fait.

Oui, il y a ceux qui n’ont pas fait d’accord mais ils sont partis aussi. Et pourquoi sont-ils partis ? Parce qu’ils n’ont jamais pris soin de leur corps correctement, ils n’ont pas émané de bonnes énergies, la peur avait pleinement pris le contrôle de leur existence.

Nous pouvons donc dire, dans ce cas, qu’ils ont récolté ce qu’ils ont semé ; un déséquilibre total dans leur corps, suffisant pour que la maladie s’installe, et il n’y avait pas de remède. Très bien.

Mais le temps a passé. Aujourd’hui, nous pouvons dire que plusieurs tentatives ont été faites, pour essayer de maintenir la maladie à son apogée, sans succès.

La dernière vague, censée être la plus transmissible, était pratiquement moins mortelle. Donc ce chemin ne sert plus la non-lumière. On peut dire qu’ils ont « jeté l’éponge » comme vous dites, ils ont compris que de cette manière ils n’arriveront plus à rien.

Vous vivez déjà avec cette maladie, tout comme vous vivez avec les nombreuses autres qui existent. Alors, que faire ? « Essayer de tuer l’humanité n’est plus une bonne idée, car nous ne réussirons pas », pensent-ils. Très bien.

Cherchons donc quelque chose qui apporte la peur et le désespoir à l’humanité : les guerres.

Très bien, vous avez toujours eu la crainte d’une grande guerre finale sur la planète. Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais nous l’avons dit ici à plusieurs reprises : cela n’arrivera pas. Et je ne vais pas dire que c’est à cause de vous, cela n’arrivera pas car il ne sera pas permis par Dieu Père/Mère de détruire cette planète comme ils l’imaginent.

Et ils sont parfaitement conscients qu’ils ne réussiront pas, que nous sommes ici exactement pour éviter cela, mais le problème continue. Les nouvelles arrivent de plus en plus désespérées, de plus en plus horribles, beaucoup de manipulation, beaucoup de tromperie, beaucoup de choses diffusées qui ne sont pas vraies mais que vous croyez tous ; vous n’êtes pas là, pour voir la vérité.

À aucun moment je ne justifie celui qui a commencé la guerre en disant qu’il a raison. Un dirigeant qui détermine une guerre ne peut jamais être correct dans aucun sens. Je voudrais simplement dire qu’il se passe beaucoup plus de choses sous la surface que vous ne le pensez.

Mais il n’était pas prévu d’en arriver là. Mais comme cela a déjà été dit ici : Le libre arbitre continue. De la même manière que nous vous disons : évitez ceci, évitez cela, ne faites pas ceci, ne faites pas cela ; vous pouvez prendre votre propre décision et dire : « J’en ai assez, je ne veux plus de cela, je vais le faire » et vous le faites.

De la même manière, celui qui est là en charge du pouvoir. Il est toujours un humain.

Alors, qu’est-ce que je veux vous apporter avec ce message ? L’objectif a changé. D’ici peu, vous ne vous souviendrez même plus de la pandémie, car elle ne vous affecte plus, elle n’est plus la priorité numéro un. Maintenant, vos nouvelles ne parlent que de la guerre. Alors, qu’est-ce que je vais vous dire maintenant ?

Ne vous focalisez pas sur ça. Vous alimentez cette guerre, lorsque tout le monde voit ce qui est montré et ressent de la douleur, de l’effroi, de la peur, cette énergie alimente l’égrégore de la guerre.

Car il se nourrit de la peur, il se nourrit de l’effroi, il se nourrit des morts qu’il provoque.

Je demande donc à chacun d’entre vous de ne pas mettre un autre quantum d’énergie dans cet égrégore. Changez de chaîne, arrêtez d’écouter, n’entrez pas dans cette énergie. Je ne dis pas ici que la guerre n’existe pas, mais la guerre n’est pas ce qui est montré, ni les raisons, ni les conséquences.

Beaucoup de choses sont manipulées, beaucoup de choses sont fausses et vous tombez droit dedans. Et on recommence à parler d’une guerre nucléaire. Je ne poserai qu’une seule question : est-ce qu’on boit du jus de fruits, est-ce qu’on se balade sur le net ? Je pense que vous allez répondre non.

Alors beaucoup me demanderont : « Mais qu’en est-il de ceux qui meurent à cause de quelque chose que vous avez dit ne plus jamais se produire ? Et je réponds : vous avez toujours le libre arbitre.

Ceux qui perdent leur vie en ce moment sont là parce qu’ils l’ont choisi. Beaucoup sont forcés. Y a-t-il une justification à cela ? Alors… je décide, je suis un souverain et je décide de partir en guerre et je force tout le monde à se battre pour ma décision ; et beaucoup meurent pour ma décision.

Que va-t-il m’arriver ? Vous ne voulez même pas savoir. Alors ne créez pas de camps, ne soyez pas pour ou contre quelqu’un. Ne jugez pas quelque chose que vous ne savez pas, ce qui se passe réellement.

Oui, la première étape a été franchie.

Le premier a jeté la balle chez le voisin et celui-ci s’est senti obligé de répondre avec d’autres balles. Il n’y a donc pas de coupables ni d’agresseurs, tout a un but, et vous ne savez pas lequel. Tout cela ressemble à un grand théâtre, où tous les puissants se rallient à ce qui se passe ; ils se rallient à ce qui se passe, mais ils continuent à alimenter la guerre.

Si vous voulez vraiment que quelque chose s’arrête, que faites-vous ? Vous travaillez avec la tête, pas en tuant. Mais le monde s’efforce de tuer et d’instiguer de plus en plus de guerre, et d’apporter la peur, la douleur et le désespoir à qui ? A tous les habitants de la planète.

Alors, je vous le redemande : sur quel chemin êtes-vous ? Le chemin de l’ascension ou le chemin de la troisième dimension ?

Parce que tout cela n’est rien d’autre qu’un grand théâtre, pour vous faire sortir de votre objectif, de votre chemin. Une chose que je peux dire : Nous ne sommes pas en train de dormir, de nous balancer dans un hamac ou de boire un jus de fruit ; nous sommes très attentifs.

Mais c’est ce que nous vous avons toujours dit : C’est vous qui êtes responsable de l’ensemble du processus, pas nous ; mais tout a une limite et je peux vous dire que vous testez nos limites. C’est comme s’ils disaient : « Vous êtes là et nous sommes ici, faisant ce que nous avons toujours fait et continuerons à faire ; et nous voulons voir jusqu’où vous allez ».

Il n’y a aucune menace pour nous, personne ne nous menace, personne ne nous fait peur. Pourquoi ?

Parce que nous voyons la vérité, parce que nous voyons la manipulation qui est faite autour de tout ce processus. Le processus existe, il est réel, mais pas de la manière dont il est présenté.

Mais si ce voisin avait pris cette petite balle et l’avait simplement rendue, rien de tout cela ne serait arrivé. C’est une honte, cela nous rend vraiment très tristes, car il semble que tout ce que nous enseignons et essayons de montrer était sans valeur.

Et je dirai encore une chose : ce n’est pas comme ça qu’ils nous mettent au pied du mur. Si vous pensez que parce que vous suivez cette voie, nous allons agir d’une certaine manière, vous avez tout faux. Nous ne sommes pas comme ça.

Nous ne sommes pas humains. Nous le ferons quand nous penserons que cela doit être fait. Et je vous dis : Nous le ferons, peu importe qui cela blesse, peu importe à qui nous plairons ou non.

Je laisse donc une question dans l’air : qu’est-ce que vous émettez aujourd’hui ? Avez-vous peur d’une guerre planétaire ? La fameuse dont tout le monde sait qu’elle va détruire la planète ?

Si vous répondez oui, je suis très inquiet, car vous venez de dire que vous ne nous faites pas confiance ; vous venez de dire que tout ce que nous avons dit est un mensonge, que nous ne sommes pas là, que personne ne s’occupe de la planète.

Et je vais vous dire autre chose, vous avez signé votre charte pour rester dans la troisième dimension, parce que si vous croyez tout ce qui est là et qui arrivera à cette fin, vous n’avez vraiment rien appris, vous avez oublié tout ce qui a été dit, ou vous avez vraiment pris position.

Alors je vous dirai simplement, laissez chacun prendre sa propre décision. Ceux qui veulent continuer à nourrir cet égrégore, de mensonges et de faussetés, de douleur et de mort, continuent à s’y intéresser ; continuez à allumer vos téléviseurs et à pleurer, à crier contre, à juger, à regarder ces images.

Félicitations à vous, vous y avez mis un autre quantum d’énergie et il est devenu encore plus fort. J’aimerais vraiment savoir quelle est la réponse de chacun d’entre vous ; et je le saurai.

La phrase : « Le monde s’écroulera autour de vous, mais vous retomberez sur vos pieds », je l’ai dite depuis longtemps. Maintenant, si vous ne le croyez pas, si vous pensez que tout cela est absurde et que vous devez vraiment vous inquiéter de l’avenir, eh bien, faites votre choix.

Du côté de ceux qui croient et savent au fond d’eux-mêmes que tout ceci est une grande manipulation de la conscience de la planète ? Ou voulez-vous souffrir de la douleur de ceux qui sont là, lésés, et vous pouvez affirmer exactement cela et continuer à vibrer dans cette énergie ? La décision appartient à chacun.

Je dis juste, faites attention à ce que vous émettez, parce que vous allez recevoir la même chose en retour. Il n’en sera pas autrement. Vous obtenez ce que vous émettez. Si vous mettez l’accent sur la guerre, vous aurez plus de guerres, c’est tout ce que je peux dire. Le libre arbitre est toujours là.

Je terminerai en disant que personne ne détruira cette planète, je le garantis. Maintenant, c’est à chacun d’entre vous de décider comment il va se comporter sur le chemin de l’ascension. Faites vos propres choix. L’époque n’a jamais été aussi propice aux choix.

Et nous sommes là à regarder. Et pour ceux d’entre vous qui croient, attendez, car vous verrez notre action.

Nous ne restons pas immobiles ou apathiques face à tout ce qui se passe.

Attendez, faites confiance et vous verrez. C’est tout ce que je peux dire.

Vous aimez mon blog : Abonnez-vous, faites abonner vos amis, vous recevrez automatiquement les nouveaux articles. Précisez votre adresse mail dans le tableau situé sur la droite de ce texte. Haut de page côté droit ==>
Vous aimez cet article ? Donner votre ressenti ICI.
Retrouvez la totalité des articles sur mon blog: https//vies-energies-accompagnement.com/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s