Tout a un sens profond qui est là pour éveiller notre conscience

Le moment où tout se passe est le plus important de notre vie. Aucun autre choix n’est plus porteur ni libérateur. Aucune connexion n’est plus lumineuse que la communion intérieure. Rien n’est plus beau ni plus riche que le vide de la pensée.

C’est pourquoi, il est important de revenir à soi le plus souvent possible. Là, dans notre présence, nous sortons de l’illusion et nous nous rapprochons de tout ce qui est. Là, nous découvrons la paix qui fait tant défaut à l’humanité.

Là, nous avons la capacité de surmonter les épreuves. Là, notre âme nous parle et nous guide si nous sommes attentifs, si nous lâchons ce qui est à l’extérieur.

Nous ne retournerons pas à notre ancien monde. Ce que nous avons connu est terminé et ne reviendra pas. Nous passons à autre chose, c’est un nouveau cycle qui se révèle. Nous sommes allés au bout de l’inconscience humaine et il est temps de revenir à la conscience de ce que nous avons réalisé pour ne plus renouveler la même chose.

À nous de conscientiser que notre monde est notre reflet et que nous avons la capacité de le changer.

Comment construire un monde de paix durable si nous ne modifions pas notre colère et notre violence ? Comment créer un monde juste et équitable si nous ne modifions pas notre individualisme ? Comment faire évoluer les choses positivement si nous demeurons ancrés dans nos peurs, nos certitudes, nos croyances et nos vérités ?

Comment faire évoluer l’humanité vers une paix durable si nous ne modifions pas en nous nos états d’être négatifs et notre manque de justesse dans ce que nous émettons et faisons ?

L’illusion nous entoure. Elle fait partie de notre vie. Elle fait partie de nous. Nous pensons trop souvent agir pour le meilleur alors que nous ne nous donnons pas la capacité de sortir de nos limites, de nos doutes et de nos peurs. Nous ne nous laissons pas guider par le fil conducteur de la Vie.

Nous ne lâchons pas le contrôle, car avec lui nous pensons être en sécurité. Combien d’entre nous ne font pas le choix du changement parce qu’ils ont peur? Combien s’enlisent dans leur vie et dans leur peine sans arriver à prendre la voie que leur indique le cœur ?

Nous avons édifié une cage tout autour de nous dans laquelle nous nous sommes enfermés.  Elle nous maintient dans la séparation et dans le passé. Or le passé se termine et, si nous voulons poursuivre, il est important d’accueillir le nouveau et changer notre conscience, changer notre vision de la vie individualiste que nous avons mise en place  et prendre notre responsabilité.

Nous arrivons à un stade de l’évolution où les choix sont à conscientiser. Au-delà de “vouloir les réaliser”, il est temps de les mettre en place, de reprendre notre souveraineté et d’agir en toute conscience. Sachez que notre conscience a la capacité d’agir favorablement sur ce que nous sommes et aussi sur ce que nous souhaitons réaliser en dépassant nos doutes, nos limites et nos peurs. C’est un retour à soi qu’il convient de réaliser.

Continuer à nourrir l’illusion perd tout son sens aujourd’hui pour les êtres conscients. Plutôt qu’entretenir et demeurer enfermés dans notre cage par peur de l’inconnu et garder notre “sécurité”, le choix de changer est à mettre en avant. Car notre monde s’effondre pour être reconstruit.

Pour cela, changer intérieurement est la solution pour changer ce qui est autour de nous. C’est un retour à soi qu’il convient de réaliser. Ne plus lutter, mais accueillir ce qui est et regarder en soi ce qui dérange.

Dépasser et libérer les peurs et les limites, conscientiser que notre sécurité de vie n’en est plus une aujourd’hui. Se relier à notre âme et se laisser porter par ses guidances, par ce qu’elle nous montre et par l’intuition. Agir et changer de scénario et de rôle.

Devenir conscient de notre potentialité de lumière et l’utiliser librement et humainement pour transformer ce qui n’est plus dans l’alignement de la Vie. Agir pour l’ensemble et non individuellement.

La Terre est notre maison et les expériences s’y succèdent.  À nous de les garder positives et fraternelles, à nous de les unifier pour que vivent la créativité  et la joie intérieure. À nous d’entretenir les rencontres pacifiques, les échanges amicaux et l’entraide.

À nous de ne pas nous séparer des autres, de conserver le lien entre tous en ouvrant notre cœur à l’autre. Il n’a jamais été aussi important que de tisser des liens entre nous pour ne pas nous perdre dans l’individualisme.

Construisons la vie que nous souhaitons avoir. Ne luttons pas contre le passé ni contre nos blessures. Mettons-les en évidence, acceptons-les et laissons-les partir. Tournons-nous vers ce que nous avons à réaliser. Accueillons le monde dans lequel nous sommes sans refouler ce que nous ne voulons pas voir.

Accueillons la vie en totalité, nos actes et nos pensées même s’ils ne sont pas parfaits. Partageons notre savoir. Élargissons notre vision de la vie pour quelque chose de plus beau. Fixons nos intentions sur le meilleur sans rester bloqués sur ce qui nous met en difficulté.

Apportons notre soutien à ceux qui en ont besoin. Instaurons un équilibre dans notre société. Poursuivons notre tâche intérieure libératrice. Il n’y a pas de petites parts. L’infime, tel le battement d’ailes d’un papillon a une incidence sur la vie. Les répercussions énergétiques sont réelles. Même si nous ne les voyons pas, elles sont présentes.

Créons une vie tolérante et vraie, sans détour. Et libérons ce qui n’est pas honnête en nous. Libérons les peurs. Quand on n’a plus peur, on est en sécurité, car on n’attire plus l’expérience reliée à la peur. Construisons une nouvelle vie à partir de ce que nous savons désormais.

Il est temps d’en tirer les leçons en intégrant enfin le grand mécanisme universel qui construit la vie par notre vibration. Soyons vivants plus que jamais et exprimons la lumière, la paix, l’amour, la joie et toutes les valeurs positives de l’univers. Vibrons la joie, ne nous laissons pas envahir par l’énergie de la peur qui régit l’humanité.

Cessons de chercher les solutions à l’extérieur et retournons à l’intérieur. N’alimentons plus les jugements, la supériorité et l’intolérance. Car l’autre nous renvoie ce que nous ne voyons pas en nous. Il paraît plus facile de juger, mais en réalité il n’en est rien. L’être heureux est celui qui s’accepte, s’aime et accueille la vie dans sa globalité.

Là, il n’y a ni de différence ni de séparation. Personne n’est meilleur que l’autre. Seules nos blessures parlent en nous et nous montrent la voie de la guérison. Le chemin est le même pour tous, sauf les expériences que nous choisissons de vivre sur le moment, car elles résonnent avec nos blessures et le passé duel.

Tout a un sens profond qui est là pour éveiller notre conscience afin que nous nous réveillions à ce que nous sommes en réalité.

Vous aimez mon blog : Abonnez-vous, faites abonner vos amis, vous recevrez automatiquement les nouveaux articles. Précisez votre adresse mail dans le tableau situé sur la droite de ce texte. Haut de page côté droit ==> Vous aimez cet article ? Donner votre ressenti ICI. Retrouvez la totalité des articles sur mon blog: https//vies-energies-accompagnement.com/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s