La peur nous empêche d’apprécier et d’aimer profondément notre expérience sur Terre.

Notre réalité est donc la conséquence de notre état de conscience ou de notre capacité à accepter de nouvelles informations. . . .