UNE QUESTION DE FRÉQUENCES

Au lieu d’utiliser les étiquettes mauvais/ sombre, utilisons le terme basse fréquence, et remplaçons bien/lumineux par fréquence élevée. Maintenant, nous travaillons dans une gamme.

Chaque personne dans l’humanité possède une fréquence sur cette gamme. Les signatures énergétiques sont la somme de nos pensées, sentiments et croyances.

Nous sommes tous uniques et nous avons tous un réglage de base à notre naissance, une fréquence de fonctionnement naturelle qui est ajustée par la suite à travers notre signature énergétique. Pourquoi ?

Chacun de nous est là pour expérimenter, apprendre et grandir à travers l’humanité. Les humains sont dualistes, pour chaque fréquence il y a une fréquence opposée : basse et haute par exemple.

Est-ce que cela signifie que les gens ne peuvent pas changer? Nous pouvons toujours répondre à la vie avec notre soi supérieur plutôt que de réagir avec notre égo. I

l faut de la sensibilisation et de l’observation constante. C’est une pratique qui nécessite du dévouement. Nous pouvons y parvenir.

Un exemple:

Sur un chemin, nous sommes agressés  Notre fréquence basse va réagir, l’agresseur devient mauvais et nous devenons une victime (sur le plan énergétique). Notre énergie reste dans cette fréquence, à travers la loi de l’attraction. Nous continuons à recevoir la validation de notre fréquence avec plus d’expériences qui favorisent la victimisation. Nous continuons à le rejouer dans notre tête et créons plus de souffrance.

Une expérience différente réside dans l’acceptation. En acceptant que l’agresseur ait agi à partir de sa fréquence énergétique la plus basse, nous ne réagissons pas ou ne devenons pas des victimes. Nous ne créons pas de résistance qui changerait notre fréquence énergétique et causerait de la souffrance. Résistance = souffrance.

Cela se résume à :

Nous sommes tous là pour faire et expérimenter ce que nous sommes censés faire, ce dont nous avons besoin pour évoluer et passer à la fréquence supérieure.

Parfois, c’est notre souffrance qui est le catalyseur d’une transition. C’est le signe qui nous avertit de changer notre perception et d’équilibrer notre esprit et notre égo.

Être humain est un défi, si nous pouvons nous observer et nous détacher de l’égo de temps en temps.

Au lieu d’étiqueter les autres, si nous avons de la compassion, nous créerons de l’harmonie et cela semblera différent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s