La spiritualité n’est pas un système religieux, mais une expérience naturelle

Avec beaucoup d’Amour, je me décide à poster ce texte comme une piqûre de rappel… 🙂

L’éveil n’est pas quelque chose que nous vivons une fois puis qui s’installe définitivement.

C’est une grâce qui – comme toute chose belle et fragile – demande que l’on s’en occupe tout le temps et que l’on fasse à chaque instant tout ce qu’il faut pour qu’elle puisse s’épanouir!

L’écoute de l’appel de notre Essence, le lâcher prise, l’acceptation, la confiance en Soi, notre volonté de changer, sont aisément contrecarrés par l’emprise de notre personnalité, les stratégies de résistance de l’Ego, les excuses, le manque de volonté, la peur … de perdre ou de manquer… la peur du bonheur, la peur du changement (Changer, c’est accepter de mourir au passé pour renaître au présent.), la peur de l’inconnu et le désir de contrôler et enfin…l’ego spirituel.

La spiritualité est une fonction naturelle, un état de connexion avec Soi. Mais comme cette fonction est délaissée, elle nécessite d’être retrouvée et développée.

Le développement spirituel n’est pas autre chose qu’un développement personnel dont le but est la reconnexion avec notre Essence. Nous portons un nouveau regard sur qui nous sommes, sur ce qu’est la vie, et nous le dirigeons sur la perception de notre Essence. Nous remettons notre personnalité à sa juste place et à sa juste fonction au service de l’Essence.

Pour cela, nous portons attention à nos sensations, nos émotions et nos pensées. Nous favorisons les positives (plus exactement celles qui nous élèvent) et transformons les négatives (plus exactement celles qui nous alourdissent, car rien n’est négatif), autrement dit nous apprenons à en devenir maitres.

Nous identifions nos deux voix, celle de l’égo et celle de l’Essence. L’égo, tant qu’il n’est pas apaisé, tente d’accaparer le pouvoir et de nous couper de notre Soi, de nous diviser.

C’est cette notion qui a été faussement représentée par le diable (dia-bolo, di-viser).

La voix de l’Essence nous conduit vers l’unification de notre être.

Ces deux voix sont comme deux enfants en nous, l’un intempestif et fantasque, l’autre sage, discret et patient, qui désirent qu’on les entende et qu’on s’occupe d’eux. Dans le développement spirituel, nous choisissons de porter attention à l’Essence tout en rassurant et intégrant la personnalité.

C’est une rééducation qui demande de mettre en œuvre certaines qualités et d’adopter certaines attitudes.

La spiritualité est une voie d’éveil et de croissance, une façon d’explorer nos dimensions à la fois plus profondes et plus élevées.

Tant que nous fonctionnons de façon automatique en remplissant nos tâches les unes après les autres, nous ne laissons pas une véritable place à la spiritualité.

La spiritualité apparaît dans notre vie dès que nous commençons à porter attention à nos insatisfactions et nos aspirations, à nos sentiments et sensations, et que nous nous demandons quel est véritablement le sens de notre vie.

Pourquoi dois-je affronter des contrariétés? Pourquoi toutes ces difficultés à traverser ? A quoi a servi tout ce que j’ai réalisé, à quoi sert ce que je fais ? Quelle est ma place dans cette vie ?

Pour cela, nous portons attention à nos sensations, nos émotions et nos pensées.

Nous favorisons les positives (plus exactement celles qui nous élèvent) et transformons les négatives (plus exactement celles qui nous alourdissent, car rien n’est négatif), autrement dit nous apprenons à en devenir maitres.

Nous identifions nos deux voix, celle de l’égo et celle de l’Essence.

L’égo, tant qu’il n’est pas apaisé, tente d’accaparer le pouvoir et de nous couper de notre Soi, de nous diviser. C’est cette notion qui a été faussement représentée par le diable (dia-bolo, di-viser).

La voix de l’Essence nous conduit vers l’unification de notre être.

Ces deux voix sont comme deux enfants en nous, l’un intempestif et fantasque, l’autre sage, discret et patient, qui désirent qu’on les entende et qu’on s’occupe d’eux. Dans le développement spirituel, nous choisissons de porter attention à l’Essence tout en rassurant et intégrant la personnalité.

C’est une rééducation qui demande de mettre en œuvre certaines qualités et d’adopter certaines attitudes.

Nous les verrons dans un prochain article …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s