Nous ne sommes pas les seuls à être conscients.

Lorsque nous nous éveillons, nous prenons conscience de Qui nous sommes et découvrons également comment nous sommes constitués. Notre corps physique qui nous permet de nous mouvoir et de vivre dans ce royaume de la 3ème dimension devient ainsi un véhicule pour notre conscience et notre âme.

Et alors, nous découvrons que ce corps avec et en qui nous vivons depuis notre naissance est plus qu’un véhicule. Il est un pont entre notre divinité et l’humanité. Ce pont est équipé de merveilleux outils qui nous donnent accès à nos profondeurs, à notre Espace Sacré et aux mondes des autres dimensions et univers.

Dans notre corps physique, il y a toutes les mémoires de nos vies vécues. Les mémoires des corps et les mémoires des âmes ayant vécues ces vies en accompagnant les corps. Il nous est donc possible de redécouvrir nos vies et d’en vivre des instants qui laisseront en notre conscience des traces indélébiles. 

En écrivant cela, je ne vous apprend rien, le développement des sessions d’hypnose régressive le prouve mais en général elles ne concernent que les vies humaines.

Or, nous n’avons pas vécus que des vies humaines. Et cela, vous le découvrirez en descendant en vous et en revisitant cet espace mémoriel. Quand j’écris « en revisitant », vous comprendrez qu’il ne s’agit pas de faire du tourisme, mais que vous allez RE VIVRE un instant de ces vies dans lesquelles vous entrez.

Vous découvrirez puis revivrez un moment des vies vécues dans le royaume inorganique, le royaume minéral, le royaume végétal, le royaume animal et le royaume humain. Vous allez là où votre cœur vous porte.

Et pour ce faire, il vous faudra vous adresser à la conscience que vous étiez alors. Et vous découvrirez que les inorganiques, les minéraux, les végétaux, les animaux sont dotés d’une conscience. (Choc émotionnel !)

Quand nous découvrons cette vérité, tout notre comportement envers les inorganiques, les minéraux, les végétaux les animaux nous revient en mémoire. Dure confrontation pour la plupart d’entre nous…

Souvenons-nous… Aidés en cela par la législation dans laquelle les animaux étaient considérés comme des choses, il y a encore peu de temps, nous avons envers eux des sentiments mitigés. Tantôt nous les personnalisons et en faisons des êtres chers que nous câlinons, papouillons, embrassons et tantôt, ils nous embarrassent et les traitons comme des choses dont nous nous débarrassons en les ramenant là où nous les avions achetés, en les donnant ou revendant pour le mieux ou en les abandonnant dans la nature… sans autre jugement, les condamnant ainsi à une détresse et un choc qui les fera terriblement souffrir, voire les tuera.

Et que dire de la pratique consistant à prendre du temps et des efforts pour élever des animaux pour ensuite les tuer et les manger ? ou en faire des manteaux.  N’y a-t-il pas, là, sujet à réflexion ?

Je mentionne nos vies animales ; mais en découvrant nos consciences du royaume végétal, on peut se demander si notre attitude concernant la destruction systématique de notre maison la Terre, est raisonnable ou bien pourquoi en arrivons-nous à nous détruire nous et notre maison ? Ne nous aimons-nous pas pour nous condamner ainsi à vivre dans un endroit qui se dégrade de plus en plus et présente un risque pour nous ?

En agissant ainsi, nous dévoilons notre conscience. Nous ne nous respectons pas ! Nous vivons au milieu d’un carnage animalier, dans un espace qui devient de plus en plus pollué et invivable.  Nous détruisons toute vie pour notre bon plaisir et notre seul confort.

Cela est l’aboutissement des actions menées par l’Ego. Et de son compagnon le libre arbitre.   Allons-nous nous laisser mener à notre destruction par l’ego et le libre arbitre ?   Allons-nous enfin nous réveiller et agir urgemment pour considérer enfin que les minéraux, les végétaux, les animaux sont de merveilleux compagnons issus de la même source que nous et qu’ils sont là pour agrémenter notre passage sur cette si belle planète. Allons-nous comprendre que nous avons tout à gagner à prendre conscience que tout ce qui vit sur terre est énergies, conscience et Amour?

Gaïa est une école. Nous y sommes descendus librement en créant notre jeu hologramme pour apprendre en vivant des situations qui nous feront prendre conscience des points que nous devons travailler pour évoluer, pour grandir.

Notre rapport au vivant, et aux animaux, aux végétaux, aux humains et à notre planète bleue est une situation devant laquelle nous nous trouvons et pour laquelle nous devons nous poser la question : Qu’ai-je à apprendre de la situation devant laquelle je me trouve ?

Nous grandirons et en ressortirons plus matures si nous comprenons le sens de nos excès concernant le vivant. Le travail de prise de conscience est essentiel. Il est important pour l’humanité, il est important pour notre Terre et pour la galaxie. Il est important pour nous, individualité et UN ité. Nous sommes UN. Ce qui touche l’Autre me touche.  

RESPECTONS LA VIE qu’elle soit humaine, animale, végétale ou minérale. La vie sous toutes ses formes. Par amour inconditionnel.  Pour nous, terriens, pour la Terre qui elle aussi est une conscience, pour notre si belle voie lactée puis pour notre univers et tous les multivers.

Nous sommes tous concernés et attendus par les consciences multiverselles d’ici et d’ailleurs.

Soyons Amour!

Vous aimez mon blog: Abonnez-vous, vous recevrez automatiquement les nouveaux articles. Précisez-moi votre adresse mail dans le tableau situé sur la droite de ce texte Haut de page==>

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s