L’ASCENSION : UNE VOIE SANS RETOUR

Le processus appelé Ascension est un cheminement individuel, même s’il est actuellement possible au niveau collectif. Chacun de nous disposant d’un encodage génétique stellaire unique il ne peut y avoir de remède miracle universel applicable à tous. Certes la Lumière blanche est encodée de tous les possibles génétiques mais n’actualise que ceux adéquats à l’âme désirant ascensionner.

Ascensionner ne signifie pas « s’envoler dans un autre plan » mais réajuster nos potentiels et mémoires et les aligner avec la nouvelle grille magnétique des « programmes possibles » de la Nouvelle Terre. Le treillis magnétique offre la possibilité à toute âme le souhaitant d’accéder aux nouveaux paramètres mais chacune passe par une initiation individuelle en résonance avec ses encodages Source.

Le processus est identique à celui appliqué au niveau technologique lorsqu’un ancien programme Windows est remplacé par un nouveau Windows plus performant. Chaque utilisateur devant alors réinitialiser ses documents avec ce nouveau logiciel. Quand à ceux qui ne désirant pas « changer de programme » continuent à utiliser l’ancienne version, ils « rament » lorsqu’ils veulent utiliser les paramètres de celle-ci. Il en est de même au niveau ascensionnel : nous avons le choix entre nous aligner sur la nouvelle grille ou continuer à ramer en utilisant le vieux programme inadéquat à nos besoins actuels.

Depuis des centaines voire des milliers d’existences, nos périples incarnationnels nous ont amené à générer des scénarios de mauvais futurs. Notre Présent étant l’actualisation des futurs imaginés lors de nos vies passées. Nous traînons tous un bagage karmique fort lourd à traîner qui ne fait que nous ralentir.

Nous sommes en ce monde tri dimensionnel, une » projection holographique » de notre Double Angélique mais la fréquence vibratoire de cette ambiance matricielle électromagnétique nous amène à ne pas nous comporter comme des Anges. Cette image d’ange est pré enregistrée en nos mémoires mais c’est par nos vécus existentiels que nous devons retrouver nos ailes et redevenir le reflet parfait de notre Double géniteur.

Les forces élémentaires actives au sein de la matrice sont à la fois psychiques et énergétiques. Celles-ci se mettent au service inconditionnel de nos « désirs » et si notre existence ici bas ressemble à un enfer parsemé de bonnes intentions c’est parce que notre « moi » est incapable de contrôler ce qu’il croit maîtriser. Il ne peut trouver la solution des obstacles dont il est l’inducteur.

Notre Double Androgyne demeure dans la fréquence du Monde unifié de 5° dimension qui est notre véritable Futur mais aussi notre Passé puisque c’est depuis ce plan que nous avons été projeté dans l’incarnation en 3 D.

Pour passer la Porte qui ramènerait chacun « chez Soi » il importe donc que notre « moi » accepte d’abandonner son libre arbitre à son Double afin que « sa volonté soit faite ».

C’est le sens même de la crucifixion. C’est l’ego qui est crucifié et ce n’est que lorsque celui-ci dit « Père, entre tes mains je remets mon esprit » que le travail de résurrection et d’ascension commence véritablement.

Dés que notre Double reprend les rênes de notre destinée, tout rentre dans l’ordre cosmique et le Plan parfait concocté par Celui-ci avant même notre première incarnation peut s’actualiser : notre corps devient « glorieux » c’est-à-dire que la Gloire du Père Mère ( et tous ses attributs) peut se manifester librement à travers notre forme temporelle qui est le Temple du Christ, la Présence en nous.

Seule la transparence totale du « moi » permet au Double Christ de reprendre possession de son Temple. Le « moi » doit se contenter de la fonction de prêtre chargé d’entretenir la propreté du Temple afin d’éviter que des pensées, émotions, croyances et ne s’installent à nouveau en celui-ci comme « idoles ».

Dés que le « moi » intervient par sa volonté afin de modifier sa destinée (en reprenant entre ses mains ce qu’il avait confié à Dieu) le Double cesse d’agir et laisse le « moi » utiliser son libre arbitre et tout recommence ! Tant que le « moi » veut ou croit pouvoir ceci ou cela, l’ascension ne peut s’accomplir. Le vieux programme fait interférence.

Le « moi » doit uniquement être témoin de l’œuvre accomplie par le Double en son Temple corps et se contenter d’être une interface comme le serait une vitre bien nettoyée, et de s’émerveiller des miracles qui se produisent. Il doit retrouver son état d’enfant confiant et spontané qui n’a plus besoin de réfléchir à ceci cela, de trouver réponse à ses questions existentielles, de faire face à certaines nécessités car son Double s’occupe absolument de tout. La vie devient alors simple et agréable, plus de luttes, de combats, de souffrances. On peut alors vivre dans un état permanent de confiance absolue et on se laisse guider par l’Ange gardien qui nous permet de visiter des territoires inconnus afin d’y faire de multiples découvertes réjouissantes et merveilleuses.

Cela demande une foi à toute épreuve. Le Double est exigeant, il n’agit que lorsque le « moi » à totalement abdiqué, il ne tolère aucune idole, aucun autre enseignement, aucune autre image, aucune autre Présence que lui-même en ce royaume qui est « sien ».

Le « moi » se trouve alors dans un Grand temple vide de toute doctrine, image, symbole, idole, livre et c’est alors que le Tentateur intervient. Le Vide existentiel fait peur au « moi » qui a l’impression que plus rien ne se passe, qu’il n’a plus aucune volonté, aucun destin, aucun désir, aucun projet et le Tentateur se manifeste alors pour lui inspirer l’idée qu’il s’est fait manipuler, qu’il à eut tort d’abandonner son libre arbitre et sa volonté. C’est alors que le doute s’installe et le moi s’empresse alors de combler cette lacune en collectant de nouvelles informations qui le rassurent (livres ,stages, techniques, visualisations ) et peu a peu il reprend le contrôle et installe de nouvelles idoles rassurantes en son Temple. Le Double respectant le libre arbitre cesse d’intervenir et le « moi » doit à nouveau gagner sa vie, tisser sa destinée au sein de l’illusion matricielle qu’il avait quitté.

Combien de fois sommes nous passés devant la Porte menant à l’ultime et ne l’avons-nous pas franchi prétextant que nous avions encore quelque chose à faire ??

Le « moi » devant gagner sa vie pour assumer ses besoins se contente alors de vendre les informations accumulées par le savoir et devient « marchand du Temple «. Il se console en se disant que même si les méthodes qu’il vend ne l’ont pas aidé à ascensionner elles apporteront un peu de bien-être à ceux qui sont encore en chemin.

Tant que le « moi » n’a pas atteint l’état de confiance absolue il passe son temps à voyager tel un yoyo entre le monde unifié (quand il médite) et le monde duel quand il gagne sa vie en vendant de l’illusion. Cette phase d’allers et retours perpétuels entre le Cœur divin et le cœur astral est inévitable pour toute âme désirant ascensionner sur d’autres plans. Ces voyages peuvent durer 10 ans, 20 ans, une vie entière voire plusieurs existences successives !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s