SAVOIR GÉRER LE TRAVAIL SUR SOI

Le chemin de l’éveil amène à effectuer un profond travail sur Soi, puisqu’il s’agit d’apprendre à nous reconnaître différemment, de dépasser nos conditionnements et notre éducation pour nous libérer des enfermements, retrouver notre connexion à notre Divinité et la rayonner dans ce monde. C’est un travail de longue haleine, et le chemin est aussi important que le résultat, puisqu’il fait de nous un être unique, forgé de ses diverses expériences et compréhensions.

La première étape consiste à s’affranchir de la victimisation pour retrouver notre pouvoir personnel.

En effet, si nous accusons les autres d’être responsables de nos malheurs, nous continuerons d’entretenir un sentiment d’impuissance qui nous maintiendra dans la dualité. Il s’agit donc de sentir que nous attirons dans notre expérience ce que nous vibrons, le plus souvent inconsciemment. Vous souhaitez changer votre réalité, changez de vibration, car la croyance précède toujours l’expérience. Donc si nous ne sommes pas victime, cela signifie que nous avons du pouvoir.

Donc la deuxième étape va nous diriger vers davantage de maîtrise intérieure.

Notre pouvoir réside dans la façon dont nous choisissons de nous sentir, quelle que soit la situation extérieure. Ainsi, vous pouvez vous poser ces questions : Est-ce que j’ai la permission de me sentir bien si l’autre ne va pas bien ? Est-ce que j’ai le droit d’être en paix si l’autre me fait des reproches ou est en colère ? Est-ce que je m’autorise à me sentir joyeux et enthousiaste même s’il pleut dehors ? etc …

Notre véritable liberté réside dans notre positionnement intérieur et choisir d’être heureux est une décision qui se prend tous les jours.

Troisièmement, il s’agit aussi de sortir de ses illusions,

d’apprendre à faire la différence entre la vibration (l’être) et le comportement (le paraître) et de réaligner les deux pour exprimer l’authenticité. C’est donc faire un examen honnête de sa vie, en ressentant nos blocages, nos émotions souffrantes et en libérant l’inconscient.

Tout est contenu dans notre histoire personnelle et dans la façon dont nous avons perçu le monde, notre environnement.

Se déconditionner demande d’aller visiter ses ombres, c’est-à-dire ses souffrances.

Et c’est là qu’il faut être vigilant car certains se sont perdus dans cette démarche en s’identifiant totalement à ces imprégnations. Nous ne sommes pas ces expériences, nous sommes la Conscience qui, avec le support de l’âme, a fait ces expériences.

Peut-être vous demandez-vous pourquoi certains avancent et d’autres pas, pourquoi certains ne sortiront jamais (du moins pas dans cette vie) de leurs conditionnements ? C’est parce qu’ils se sont totalement identifiés à ces comportements et ont été très loin dans la croyance de la déconnexion avec la Conscience.

On ne peut pas lâcher lorsqu’on se perd dans la haine, le désespoir ou la terreur. Mais sachez qu’à chaque instant, la Vie nous offre une nouvelle chance car elle veille sur nous et répond à tous nos appels. Alors, dans notre éternité, notre réalisation s’effectuera.

Donc, le plus important lors de cette traversée de nos ombres, pour leur transmutation et notre transformation, c’est de rester toujours dans la plus grande bienveillance pour Soi, d’être l’observateur du processus en laissant les émotions passées et de continuer à s’aimer même lorsqu’on revisite ses blessures car :

nous ne sommes ni l’ombre ni la lumière, mais la Lumière de Vie, l’Amour en mouvement qui fait l’expérience des mondes en évolution.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s