QUELQUE CHOSE D’UNE GRANDE IMPORTANCE EST ABSENT DE VOTRE VIE

Tous sont UN parce que tout est compris dans la création divine, sans discrimination d’aucune sorte. Le domaine de l’énergie de l’Amour de Dieu contient tout ce qui existe.

 

La séparation est une construction imaginaire que vous avez choisi de manifester pour votre propre amusement, et elle vous a apporté beaucoup de mécontentement et de la souffrance.

Le temps est venu pour vous de laisser aller la séparation et de vous éveiller à la conscience de votre vraie nature dans laquelle vous êtes en complète harmonie et totalement intégré avec l’autre et avec Dieu.

Vous résidez toujours dans cet état, mais pendant une très longue période, vous avez choisi de l’ignorer et d’ignorer la joie infinie qu’elle vous offre. Maintenant, une aide extraordinaire, inimaginable pour vous dans votre état de somnolence présente, est disponible pour vous guider depuis les profondeurs de sommeil, où tout est confusion et où la discorde est aliénante, vers la Lumière.

Tout ce que vous devez faire pour vous prévaloir de cette aide d’amour divin est de la demander et d’accepter de vous se sentir digne de le recevoir. A moins de vous accorder le droit de vous considérer comme digne, vous vous saboterez vous-même en permanence, et cela interfère sérieusement avec votre processus d’éveil.

Vous avez le droit divin de vous reconnaître comme digne, parce que c’est de cette manière que vous avez été créé. La création de Dieu, dont vous êtes tous des aspects essentiels, est parfaite – il ne peut pas en être autrement parce que Sa nature est infinie, elle est perfection divine.

Par conséquent, vous êtes tous des êtres infiniment dignes et majestueux, à qui, au moment de votre création, Il a donné tout ce qu’Il est. Il n’a rien retenu de lui-même en vous, parce qu’Il est Amour et l’Amour est unifiant, il embrasse tout sans discrimination, il est illimité et éternellement en expansion.

L’amour n’attache pas, et donc vous êtes libres – libres de le refuser, libres de l’ignorer, et d’oublier qu’il vous entoure perpétuellement, attendant que vous l’acceptiez, et que vous fassiez l’expérience, une fois de plus, de la joie avec Lui de l’unité.

Vous allez vous souvenir et vous vous réveillerez – parce que vous avez un très fort sentiment que quelque chose d’une grande importance est absent de votre vie. Et bien sûr c’est la prise de conscience, l’expérience d’être un avec Dieu. Vous avez passé toute la durée de votre vie à essayer de comprendre, mais dans l’illusion cela n’a pas de sens parce que vous vous sentez constamment menacés.

Et par conséquent, offrir un amour inconditionnel à l’autre, comme Lui le fait sans cesse à toute Sa création, semble- pour vous- comme offrir votre gorge à la lame de couteau d’un autre! Vous n’avez pas souvent pu l’admettre clairement pour vous-mêmes, la peur a dirigé la plupart de vos conduites humaines.

La clé pour vous libérer de la peur, c’est le pardon. Quand vous vivez sans accorder de pardon, vous gardez en vous une anxiété tenace, constante, subliminale ; l’anxiété que ceux que vous n’avez pas pardonné dans votre vie vous attaquent, et donc vous êtes toujours prêts à vous défendre, et cela vous met dans un état renouvelé de peur, la plupart du temps subliminale.

Souvenez-vous, à chaque fois que vous avez vraiment pardonné à quelqu’un, ou même à vous-même, vous avec relâché une partie de cette angoisse profonde et le stress qui va avec, et vous vous êtes sentis mieux.

Rappelons-vous une occasion où vous avez- pour une erreur – jugé durement un être cher; vous avez ensuite réalisé que vous aviez réagi de façon excessive et vous avez pardonné l’erreur. Ne vous êtes vous pas senti mieux de l’avoir fait? Plus encore, n’avez-vous pas vu quel soulagement ressentait l’être aimé après votre pardon?

Le pardon est comme un baume de guérison et son effet est tout à fait miraculeux. Ne vous privez pas de ses bienfaits en entretenant des rancunes et des ressentiments qui vous remplissent d’amertume.

Vraiment, c’est folie que de retenir le pardon. Cela vous blesse, et les blessures en viennent à s’envenimer, elles vous font du mal et causent bien des souffrances inutiles.

Quand vous pardonnez – vraiment pardonner, avec une compassion sincère – vous êtes en mesure de voir la lumière et de la beauté resplendir en celui que vous avez pardonné.

Et cela, bien sûr, est le reflet de la même Lumière qui brille en vous-mêmes. C’est la réflexion de la même lumière que vous partagez et qui est une extension de Dieu.

Vous êtes, et vous avez toujours été, les enfants bien-aimés de Dieu. Il voit la souffrance que vous vous imposez par ces jeux auxquels vous jouez dans votre environnement illusoire, et son seul désir pour vous est que vous vous éveillez de cette conviction tragique qu’ils sont réels.

Toute l’assistance dont vous avez besoin pour vous éveiller vous est offerte, il vous suffit de l’accepter.

Au plus profond de vous-même, vous savez que les comportements dans lesquels vous êtes régulièrement engagés n’ont pas de sens, les problèmes qu’ils sont censés résoudre simplement réapparaissent sous une autre forme.

Si ce que vous faites ne fonctionne pas, cessez donc de le faire!

Ouvrez vos cœurs et permettez à l’amour qui vous entoure, qu’il vous imprègne et vous aide à vous éveiller.

C’est la Volonté de Dieu, et vous voulez tous faire la Volonté de Dieu.

C’est très simple, vous pouvez le faire, vous allez le faire, alors ne retardez pas longtemps ce moment et se mettez-vous en mouvement dans la joie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s