Si vous aviez le choix, choisiriez-vous la guerre ou la paix ?

Si vous aviez le choix, choisiriez-vous la guerre ou la paix ? En vérité, ce choix vous est donné d’innombrables fois par jour.

Vous choisissez la guerre ou la paix entre votre tête et votre cœur. Vous choisissez la guerre ou la paix entre vos désirs et vos pensées à leur sujet. Vous choisissez la guerre ou la paix entre vos pensées et vos actions.

Vous choisissez la guerre ou la paix avec les gens qui vous entourent dans la circulation, avec les représentants du service clientèle au téléphone, et avec ceux qui jouent des rôles encore plus importants dans votre vie.

Vous pouvez choisir la guerre ou la paix avec votre matériel informatique, avec votre corps, avec votre nourriture, vos finances ou avec une idéologie. Vous choisissez la guerre ou la paix avec ceux dont vous aimez les comportements et ceux dont vous abhorrez les comportements.

Mille fois par jour, voire plus, vous pouvez « partir au combat » ou choisir d’être en paix.

Lorsque quelqu’un vous coupe la route, le choix de la paix, de la compassion et du pardon peut sembler insignifiant. Néanmoins, votre choix est un vote vibratoire qui affecte l’ensemble.

Lorsque quelqu’un veut se disputer, votre choix d’écouter plutôt que de vous engager peut sembler difficile, mais sans importance pour la race humaine. En vérité, chacun de ces choix est une immense victoire pour votre âme, et pour l’ensemble de la race humaine.

Lorsque vous vous regardez dans le miroir et que vous n’aimez pas le corps que vous voyez, le choix d’être gentil avec vous-même plutôt que de vous « attaquer » avec des déclarations désobligeantes est un vote de plus pour la paix.

La vibration de la guerre est la même, quelle que soit la taille de la bataille. La vibration de la paix est la même, quelle que soit l’ampleur du choix de rester dans votre centre d’amour. Ces vibrations sont importantes. Vous êtes important. Vos choix sont importants.

Une guerre entre nations commence bien avant les invasions et les attaques. Elle commence avec d’innombrables âmes dans une vibration de frustration, de colère, de victimisation et d’agitation. L’effet d’entraînement finit par prendre de l’ampleur et doit être mis en évidence dans la conscience de masse.

Bien plus belle, une douce ondulation de paix aimante va dans la conscience de masse chaque fois que vous la choisissez. La paix étant une vibration plus élevée que la guerre, il faut beaucoup moins d’âmes en paix aimante pour affecter l’ensemble que les innombrables âmes qui doivent choisir la colère pour créer la guerre.

Vous avez l’avantage de faire des choix pacifiques et aimants. Vous êtes importants.

Chaque fois que vous essayez d’imposer votre volonté à un autre, vous choisissez la guerre. Chaque fois que vous vous battez, que vous critiquez votre corps ou que vous vous trompez dans vos propres choix, vous choisissez d’être en guerre avec vous-même.

À l’inverse, lorsque vous choisissez la compassion, pour vous-même ou pour les autres ; lorsque vous vivez et laissez vivre, vous êtes un ange de paix.

Vous ne savez jamais lequel d’entre vous peut faire le vote vibratoire qui fait pencher la balance des vibrations vers une guerre extérieure ou, plus important, apaise une vibration de chaos au sein d’une personne « au pouvoir » pour créer la paix.

Vos « votes » pour la guerre ou la paix, émis vibratoirement tout au long de la journée, se propagent dans le cosmos, se joignant à d’autres vibrations similaires et influençant les événements mondiaux.

Vous êtes important. Vos choix entre la guerre et la paix, vibratoirement parlant, sont importants.

Nous ne vous suggérons pas d’ignorer vos sentiments. Nous vous suggérons d’écouter vos sentiments et d’apprendre d’eux, car ils sont votre guide. Lorsque vous vous sentez bien, vous vous sentez en Dieu.

Si vous vous sentez moins bien, vous êtes, dans une certaine mesure, déconnecté de votre véritable nature aimante et de la véritable nature aimante de l’univers. Peu importe qui ou ce qui vous a déclenché dans cette vibration inférieure, vous pouvez choisir si vous voulez honorer les mauvais sentiments avec votre attention ou choisir des pensées et des actions plus paisibles.

Nous vous invitons à être gentil avec vous-mêmes – à choisir des pensées et des actions pacifiques lorsque vous êtes tenté de créer des batailles dans votre esprit ou votre vie.

Dans la paix, votre âme gagne.

Vous avez une expression sur terre qui dit que quelque chose ou quelqu’un « perturbe votre paix ». Au cœur même de cette phrase se trouve la compréhension que la paix vous appartient. La paix est l’état naturel d’une âme qui est alignée avec l’amour qui lui insuffle la vie.

La paix est un travail intérieur, et si quelque chose peut « perturber » votre paix, plus vous vous entraînez à être en paix, moins le monde extérieur vous « perturbera ».

La paix vient du fait de savoir que vous ne faites qu’un avec la Source de tout amour et que vous pouvez choisir d’être un être aimant, quels que soient les choix des autres. La paix vient du fait de savoir que vous êtes connecté à la source de toute sagesse et que vous pouvez faire taire le mental et trouver une solution à tous les problèmes.

La paix vient du fait de savoir que vous avez le droit, accordé par votre créateur, d’être qui vous voulez à un moment donné, comme tout le monde.

La paix vient de l’abandon du contrôle de votre tête sur votre cœur et de l’autorisation de ressentir, car vos sentiments vous guideront toujours. La paix vient de la libération du contrôle sur les autres, même si ce désir de contrôle vient d’une intention aimante.

La paix, vient de votre volonté, dans le moment présent, de vous accepter exactement comme vous êtes ; de votre volonté d’accepter les autres et la vie exactement comme ils sont à ce moment-là.

Puis, à partir de cette plateforme de paix et d’acceptation, vous pouvez tendre la main avec amour à la prochaine meilleure pensée, au prochain meilleur sentiment, à la prochaine action aimante.

Imaginez un ruisseau qui coule vers l’océan. Il veut s’écouler. Il rencontre un rocher qu’il ne peut pas déplacer. Le ruisseau devrait-il s’arrêter et se plaindre du rocher qui bloque son flux et ainsi faire la guerre ?

Ou serait-il plus utile pour le cours d’eau de se détendre dans le moment présent avec une acceptation paisible ? « Je m’accepte. Je veux m’écouler dans cette direction. J’accepte qu’un rocher se trouve sur mon chemin. Et ensuite ? »

Vous connaissez déjà la réponse. Le ruisseau s’écoulera naturellement autour du rocher et le rocher restera fort, se détendant sous la douce caresse du ruisseau, les deux restant fidèles à leur nature.

Le ruisseau ne se résiste pas, et il n’a pas résisté au rocher. Il s’abandonne à une plus grande sagesse et au flux de la vie qui s’adapte aux deux. Le rocher ne se résiste pas et ne résiste pas non plus au ruisseau en se plaignant du flux. Il se tient simplement dans sa nature essentielle.

En fait, si vous observez la nature, vous verrez tout autour de vous des signes d’animaux et de plantes qui vivent en accord avec leur nature essentielle, engagés dans une danse de la vie qui est coordonnée de façon si précise et si vibratoire que vos plus grands ordinateurs ne peuvent même pas s’en approcher.

Vous pouvez mettre fin aux guerres intérieures, en vous permettant d’être vous-même. Vous êtes qui vous êtes… en cet instant. Vous ressentez ce que vous ressentez… en ce moment. Vous voulez ce que vous voulez… en ce moment.

Relâchez votre besoin d’accord, d’abandon, de contrôle, et ne vous inquiétez pas de ce que font les autres. Concentrez-vous sur la réalité que vous souhaitez vivre. Écoutez vos propres sentiments.

La belle Source de vie qui est en vous veut que vous soyez heureux, et veut toujours vous guider vers la meilleure version, la plus bienveillante, de vos rêves. La Source veut faire de même pour toutes les âmes désireuses d’écouter leur propre flux.

Ne résistez pas aux rochers de la vie. Ne perdez pas votre vie et votre temps à vous inquiéter de ce que font les autres, ou de ce qu’ils pensent que vous devriez faire. Faites confiance à vos propres sentiments et, du mieux que vous pouvez, honorez-les autant que possible.

La paix vous appartient. Elle vous appartient depuis toujours, et plus vous vous branchez volontairement sur cette paix, moins quelqu’un ou quelque chose d’extérieur peut la perturber.

La véritable paix vient de la conscience que vous êtes unis – jamais séparés – à la Source de tout l’amour, de toutes les ressources, de toute la sagesse et de toute la guidance.

Lorsque vous vous sentez uni à la Source de tout amour, vous ne manquez de rien. Vous faites confiance à la vie pour vous conduire à tout ce que vous désirez. Si une personne ne vous donne pas ce que vous voulez, vous savez que vous serez guidé vers d’autres qui le feront.

Lorsque vous vous sentez uni à la Source de tout amour, vous pouvez vraiment « vivre et laisser vivre » et vous pouvez vraiment connaître la « paix qui surpasse toute compréhension ».

Vous n’avez pas besoin de vous donner tort à vous-même ou à quelqu’un d’autre. Vous n’avez pas besoin d’insister pour que les autres soient d’accord avec vous. Vous n’avez pas besoin de vous déchirer ou de déchirer les autres.

Vous devenez un puissant agent de paix.

Vous aimez mon blog : Abonnez-vous, faites abonner vos amis, vous recevrez automatiquement les nouveaux articles. Précisez votre adresse mail dans le tableau situé sur la droite de ce texte. Haut de page côté droit ==>
Vous aimez cet article ? Donner votre ressenti ICI.
Retrouvez la totalité des articles sur mon blog: https//vies-energies-accompagnement.com/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s