Nous avons décidés de nous réveiller du cauchemar.

Les incroyables progrès faits récemment par l’humanité vers son réveil de l’illusion sont visibles. Nous sommes, véritablement, en train de faire des progrès merveilleux. Nous sommes maintenant très nombreux à entretenir l’intention d’être aimants à chaque instant et à nous libérer de tous les aspects de nous qui ne sont pas en harmonie ou en alignement avec l’Amour.

Ce que nous faisons est extrêmement puissant, et cela a un effet considérable partout dans le monde. Si vous pouviez voir ce que nous, les porteurs de lumière et les travailleurs de lumière, sommes en train d’accomplir, nous serions absolument stupéfaits. Continuons à faire ce que nous faisons, chacun dans notre petit coin, car c’est une partie essentielle du processus de réveil, et aussi parce que c’est très efficace.

La plupart d’entre nous ne reçoivent pas grand-chose en matière de feedback positif pour leurs efforts !

Nous sommes le collectif et le collectif a décidé de se réveiller du cauchemar, de l’illusion, et ce réveil est en train de se produire là maintenant, dans ce moment présent éternel. C’est devenu évident pour un très grand nombre d’entre nous par le fait que notre côté ombre — la partie de nous dans laquelle nous nous cachons, ou nions les aspects de nous-mêmes que nous jugeons mauvais, honteux, ou juste généralement inacceptables — sont, pour ainsi dire, en train d’exploser dans notre conscience en provoquant stupeur et consternation !

Ce « bazar » doit être reconnu parce qu’il fait partie de qui nous sommes en tant qu’humains, et pour que nous puissions nous réveiller, tous les aspects de nous doivent être acceptés et intégrés avec amour. Lorsque nous le ferons, tout ce qui n’est pas en alignement avec l’Amour s’évanouira tout simplement parce que c’est irréel.

Pourtant, nous nous demandons, souvent avec crainte : « alors que je forme et entretiens en permanence l’intention d’être aimant en toutes circonstances, alors que je médite et prie régulièrement et que je visite chaque jour mon saint sanctuaire intérieur, comment puis-je avoir ces pensées terribles et souvent destructrices ?

Comment puis-je avoir des pensées et des idées aussi horribles ? Il n’y a que les fous et les dictateurs impitoyables pour penser comme ça ».

Eh bien, comme cela nous a si souvent été dit, Dieu a créé Un Fils. Puis un jour, le Fils de Dieu a pensé, momentanément, qu’Il voulait Se séparer de Son Père pour Se prouver qu’Il n’avait pas besoin de Dieu. La plupart d’entre nous connaissent bien la rébellion de l’adolescence, eh bien c’est ainsi que l’illusion a commencé !

Ces pensées destructrices sont juste « quelque part », elle ne sont pas à nous. Nous avons tous la possibilité de les « recevoir », MAIS nous n’avons pas besoin de les suivre, et la grande majorité des humains n’a aucun désir ni aucune intention de le faire.

Cependant, parce que toutes les races humaines et toutes les cultures ont des règles de conduite, des zones « interdites » en leur sein, où elles refusent de regarder, où elles sont dans le déni, il y a beaucoup de « trésors » enfouis !

C’est-à-dire des pensées et des idées qui résultent directement du choix de nous séparer de Dieu, de notre Source céleste, qui sont en opposition avec notre vraie nature, l’Amour, ou qui la rejettent. En choisissant de Nous séparer de Dieu, Nous avons du choisir un état qui était complètement à l’opposé de l’Amour, et c’est à partir de cette idée que ces pensées ont surgi.

Il s’agit bien d’un « trésor » en ce sens que lorsque nous le reconnaîtrons et le relâcherons entièrement, nous serons libres, car il n’y a PAS de contraire à l’Amour, il n’y a que l’Amour !

Être séparés de Dieu, comme il semblait que nous l’étions, fut un concept terrifiant, une réalité effrayante. Parce que nous nous étions séparés de Lui, nous nous sommes vus comme inacceptables, indignes de l’Amour de Dieu, et ainsi, à partir de la peur, nous avons développés la capacité de cacher et de nier les aspects de nous-mêmes dont nous avons crus que Dieu les punirait sévèrement — nous condamnant à l’enfer où nous brûlerions à jamais dans des souffrances intolérables.

Mais l’enfer fait partie de l’illusion. Il n’existe pas d’endroit ou d’environnement de ce genre. Comme nous en avons si souvent et très tendrement été informés, il n’y a que Dieu, il n’y a que le Paradis, que la Réalité, que l’Amour. Et c’est là que nous avons votre existence éternelle à chaque instant, sans rupture, sans interruption, sans même un état provisoire de quarantaine.

Comme tous ceux des royaumes spirituels ne cessent de nous le dire à travers des messages canalisés, et comme les mystiques et les maîtres qui ont passé du temps sur la Terre dans toutes les races, religions et cultures nous l’ont également dit au fil des âges, la seule Réalité est l’Amour.

Mais à cause de la peur que l’illusion fait naître et encourage, surtout lorsque nous croyons que nous ne sommes que des corps ayant une durée de vie très courte, le résultat logique et quasi-certain de cette croyance est que nous devons nous défendre contre la mort, qui semble attendre de bon cœur la première occasion de nous terrasser définitivement.

Les petites joies et les petits plaisirs dont nous avons pu jouir brièvement en tant qu’humains seront perdus lorsque nous cesserons d’exister, et nous ne voulons absolument pas cesser d’exister. La connaissance de la vie éternelle avec tout ce qu’elle implique — l’Amour éternel et infini de Dieu pour chacun de nous — repose, cachée, au plus profond de nos cœurs, mais elle influence encore nos croyances et nos modes de pensée, de telle sorte que le concept de non-existence, de perte de Son Amour infini, est effrayant.

Mais nous ne cesserons jamais d’exister ! De toute éternité Dieu nous a créés dans l’Amour pour jouir d’une vie sans fin avec Lui, et rien ne peut changer cela, jamais.

La mort consiste simplement à déposer le véhicule qui nous permet d’expérimenter la vie en tant qu’humains au sein de l’illusion ; mais en vérité, en dépit du sentiment d’intense réalité qu’elle nous présente — surtout lorsque nos corps sont dans la douleur ou en souffrance — elle est irréelle.

Au sein de l’illusion, lorsque les humains peureux cherchent à sécuriser — pour eux-mêmes, leurs familles, leurs proches, leurs tribus et leurs nations — un environnement dans lequel vivre leur vie humaine, la peur est un puissant facteur de motivation pour des comportements hautement irrationnels et dangereux.

La plupart croient qu’avec de la chance et l’aide de la science moderne la guerre, la peste, la maladie et la mort peuvent être éradiquées, souvent en exterminant ceux qu’ils croient être une menace constante pour leur existence : leurs ennemis imaginaires.

Mais comment pouvons-nous avoir des ennemis alors que tous sont Un ? Énoncé clairement comme ça il est bien évident que ce concept est fou, et la psychologie spirituelle moderne le confirmera.

Pourtant, nos peurs sont si intenses que, même en admettant que, souvent, la manière dont les humains interagissent est insensée, la majorité de l’humanité est incapable ou refuse de s’élever au-dessus de cet intense sentiment de peur pour embrasser la seule et ultime solution — l’AMOUR !

Le faire leur semble, au mieux, imprudent et, au pire, totalement irrationnel, c’est la raison pour laquelle il semble tout à fait impossible qu’un état permanent de paix mondiale puisse être atteint.

En ayant l’intention d’être aimants à chaque instant, chacun de nous, les porteurs de lumière et les travailleurs de lumière, est en train de concentrer et d’intégrer le Tsunami d’Amour qui nous entoure d’un champ d’énergie personnelle d’une grande force, et qui se prolonge bien au-delà de nos corps humains pour interagir, avec amour, avec les champs d’énergie de chaque être sensible sur Terre.

Nous contribuons à réveiller l’Amour latent au cœur de tous les humains sans exception — Amour qui très souvent n’est pas vu et pas reconnu.

C’est l’Amour qui les conduit à avancer vers leur propre réveil inévitable et, à partir de là, nous allons nous établir dans un état de paix mondiale et d’harmonie dans lequel tous s’uniront pour coopérer pour le bien de tous ; la pauvreté et la maladie seront alors éradiquées, définitivement.

bil

uig

Vous aimez mon blog : Abonnez-vous, faites abonner vos amis, vous recevrez automatiquement les nouveaux articles. Précisez votre adresse mail dans le tableau situé sur la droite de ce texte. Haut de page côté droit ==>
Vous aimez cet article? Donner votre ressenti ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s