JE SUIS CE RIEN

Rien

Toute la cour est là, attendant l’arrivée du roi, quand un fakir soufi en haillons entre et va nonchalamment s’asseoir sur le trône.

Le premier ministre n’en croit pas ses yeux.

– Qui crois-tu être, pour entrer ici et te conduire de cette manière ? Lui demande-t-il. Te prendrais-tu pour un ministre ?

– Un ministre ? Rétorque le soufi. Non je suis bien plus que cela.

– Tu ne peux être le premier ministre, parce que le premier ministre c’est moi. Serais-tu le roi?

– Non pas le roi, plus que cela.

– L’empereur?

– Non, encore plus !

– Le prophète alors ?

– Plus encore !

– Serais-tu Dieu ?

– Non, je ne suis pas dieu. C’est encore bien plus que cela.

– Mais il n’y a rien au dessus de Dieu !

– C’est exact, répond le soufi.

Je suis ce rien.

 

 

Raconté par Ramesh Balsekar, dans L’appel de l’Être

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s