IMPOSSIBLE DE TROUVER LA PAIX DANS UN MONDE HORRIBLE !

Il me semble impossible de trouver la paix et le silence intérieurs avec la perspective à l’esprit du génocide. Comment peut-on rester en paix en sachant que le génocide, la torture et des kidnappings se sont produits et vont continuer de se produire. Pourrais-je vraiment rester en paix si des membres de ma famille étaient torturés par des militaires ?

Pour la dernière partie de la question, « Pourrais-je vraiment rester en paix si des membres de ma famille étaient torturés par des militaires ? », on ne peut pas répondre à ça, parce que, compte tenu de ce que vous écrivez, les membres de votre famille n’ont pas été torturés par quelque armée que ce soit. La question ne provient pas d’une situation réelle, mais des pensées dans votre tête. Vous imaginez ce qui se passerait si…

Maintenant, il est hors de doute, et nous le savons tous, que ces choses se sont passées et se passent sur toute la planète. Pour cette raison, il vous semble impossible d’être en paix ou de trouver le silence intérieur, en sachant que ces choses épouvantables se produisent toujours partout sur la planète. Cela semble compréhensible, mais vous-même ou quiconque d’autre, quelqu’un reçoit-il de l’aide grâce à votre non-disposition à trouver la paix à l’intérieur ?

Vous n’êtes pas en situation d’aller véritablement dans le monde à dessein de soulager la souffrance ou d’arrêter les génocides, les kidnappings et la torture que vous mentionnez. Si vous le faisiez, vous sentant appelé dans quelque endroit sur la terre où il y a de la violence ou des choses épouvantables pour soulager la souffrance, ce serait une autre question.

Si vous considérez l’histoire humaine, vous pouvez voir que ces choses se sont déjà produites il y a des milliers d’années et qu’elles se sont perpétuées à travers toute l’histoire. C’est à un point tel, comme je le dis parfois, que lire l’histoire de l’humanité revient à lire l’histoire de la folie. Et il y a des intervalles de lucidité ici ou là. Le XXe siècle est un exemple particulier de la folie incroyable qui amène des humains à en faire souffrir d’autres.

Votre non-disposition à embrasser l’éveil spirituel à cause de toute cette inconscience qui envahit toute la planète, inconscience qui est la cause de la violence, n’a pas de sens en réalité, voyez-vous ?

Votre mental dit : « Je refuse d’inviter la dimension spirituelle dans ma vie ou de m’engager dans le processus d’éveil, parce que tant de gens sur la planète sont inconscients. Pour cette raison, je refuse de devenir conscient ».

C’est une bonne excuse du mental égoïques pour rester aux commandes et continuer de tout régenter. Et ce faisant, bien entendu, il peut se plaindre.

C’est magnifique de se plaindre, non ? Se plaindre de toutes ces choses horribles qui se passent. Est-ce que cela aide quelqu’un ? Non. Le Bouddha qui enseignait il y a 2500 ans comment aller au-delà de la souffrance, nous a-t-il déclaré : « Je ne vous dis pas comment aller au-delà de la souffrance, parce qu’il y a tant de gens sur la planète qui souffrent encore ? Attendons qu’ils en finissent avec la souffrance et je vous révélerai alors le secret et nous pourrons tous être illuminés ». Ça ne marche pas comme ça.

Le point de départ n’est pas : « Attendons que le reste de l’univers soit illuminé pour nous intéresser à la dimension spirituelle ».

Le point de départ, c’est… vous ! Tout changement sur la planète, pour qu’il s’agisse d’un changement véritable et non pas d’une variation du même sujet, doit comprendre un changement de conscience, parce que tout ce que les humains produisent, tout ce qu’ils manifestent extérieurement provient de leur état de conscience et correspond à leur état de conscience.

Qu’en est-il si cet état de conscience est dysfonctionnel, disharmonieux, négatif, plein de peur et de colère ? Des millions vivent dans cet état, s’identifient à leur égo. Avec ça, vous obtenez des égos collectifs énormes se battant contre d’autres égos collectifs et c’est la folie.

Nous sommes tous les deux d’accord, un changement est nécessaire, mais il ne vient pas de l’extérieur. Il s’applique aussi à votre propre vie.

Je rencontre des gens qui me disent : « Je dois régler différentes choses problématiques dans ma vie, des gros problèmes, dans mes affaires, dans mon travail, et je n’ai donc pas vraiment le temps de m’intéresser à la spiritualité. Je suis submergé pour l’instant. J’ai bien trop à faire pour avoir du temps à consacrer à l’éveil spirituel. Ça attendra, je dois d’abord régler toutes ces choses ».

Et si vous agissez ainsi, vous constaterez que le temps ne viendra jamais, parce que les problèmes qui arrivent sont sans fin. Jésus a dit la même chose avec la parabole des noces. Les invités aux noces ont tous une bonne raison pour ne pas assister aux noces. Une personne évoque ses affaires et des vaches qu’elle doit vendre : « Je vais m’en occuper et je viendrai peut-être ensuite ». Une autre dit : « Oh, mon père vient de mourir et je dois m’occuper de l’enterrement ». Toutes les excuses commencent par « laisse-moi d’abord (faire ceci, cela) »

Cela nous montre une attitude répandue ou la croyance que quelque chose doit changer dehors avant que l’on puisse ou, dans votre cas, « avant que j’ai une bonne raison pour rechercher la paix intérieure ».

Mais c’est une illusion.

La paix extérieure ne peut survenir que lorsqu’un nombre suffisant d’humains embrassent la paix intérieure. Vous ne pouvez pas attendre que cessent la torture et les assassinats pour embrasser la paix intérieure.

Le changement se produit de l’intérieur vers l’extérieur et non pas de l’extérieur vers l’intérieur.

Oui, à cet instant même, à chaque seconde, chaque minute, des choses épouvantables se produisent sur la planète. Cela s’est toujours passé ainsi.

À cet instant même, quelqu’un est assassiné, peut-être des bombes explosent-elles, des gens torturent, kidnappent d’autres gens, la guerre entre des armées et entre des bandes de criminels.

Bien sûr que tout cela arrive à chaque instant. Est-ce que votre anxiété aide l’une ou l’autre de ces situations? Non.

Or, s’il y a un changement de conscience, il peut y avoir un changement et cela commence avec vous.

Donc, ne croyez pas ce que votre mental vous raconte concernant l’aspect indésirable de la paix intérieure, parce que le monde est si fou et si violent.

Cela n’a pas de sens si vous y regardez de près.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s