LES  12  RESPONSABILITÉS  DE  LA  MAÎTRISE

…. Suite de l’article paru le 20.05.2017

 Point 1

SA   PROPRE   REMISE   EN   CAUSE:    libre du jeu victime/bourreau et volonté  d’être  responsable  pour  toutes  les manifestations perceptibles en tant que  projections directes de l’apprentissage souhaité depuis le modèle de la conscience et de l’ADN personnel.

Point 2

SA   PROPRE SOUVERAINETÉ: Libre du  besoin d’approbation  ou du  besoin de se rebeller contre toute forme d’autorité externe par la   compréhension que vous, en tant que manifestation de  l’esprit Divin, avez  la capacité de créer votre liberté personnelle sans violer les règles    spirituelles et sans permettre aux autres de violer vos droits spirituels d’être humain

Point 3

SA   PROPRE MAÎTRISE:   assumer et réaliser chaque instant qu’il est de votre responsabilité d’orienter vos énergies personnelles.

Il n’y a rien ni personne qui « vous contrarie »et donc rien qui valide un abus spirituel de votre part par une réaction, une idée, une intention ou une action.

C’est VOUS  qui  « vous contrariez vous mêmes » en  permettant au  corps émotionnel de suivre des perceptions erronées du   corps mental qui vous disent que votre pouvoir réside à l’extérieur de vous-mêmes.

A chaque instant, vous pouvez CHOISIR quels mots, associations et idées vous utiliserez comme filtres à travers lesquels vous interprétez un  événement: « perturbé », « triste », « blessé »ou toute autre catégorie d’étiquette (consciente ou inconsciente) sont toutes des FILTRES  DU CORPS  MENTAL qui dirigent le fonctionnement du corps émotionnel  et mental.

L’individu qui se maîtrise reconnaît qu’à chaque instant la liberté de l’interprétation existe. Une expérience « négative », ses énergies disharmonieuses et des sentiments de perturbation ne peuvent être qu’une interprétation personnelle des événements.

Accepter moins de responsabilité pour l’orientation de vos  énergies  vous placera  directement  dans  le  jeu   de  victime/bourreau. Ce  dernier ne se met en place qu’avec des  personnes qui ont placé leur pouvoir personnel et  leur responsabilité vis-à – vis de la manifestation dans des sources    externes.

Vous seul avez le pouvoir de vous perturber.  Sans prendre en compte ce que disent ou font les autres, vous avez l’entière liberté de  votre propre interprétation. Rien ni personne n’a le pouvoir de vous   perturber à  moins   que vous  lui   donniez.

La maîtrise vient quand la personne reconnaît que la  direction de  ses énergies, qu’elles soient  physiques, émotionnelles, mentales  (idées,     croyances, préjugés, interprétations), conscientes ou inconscientes, est un niveau accessible de la maîtrise personnelle  et existe en tant que   responsabilité implicite accompagnant le libre arbitre.

Plus vous devenez responsable, plus vous connaîtrez une grande liberté et un grand pouvoir personnel.

Point 4

AUTO – DISCIPLINE: accepter la responsabilité de diriger ses énergies personnelles vers, plutôt qu’en opposition, aux résultats que vous désirez  expérimenter.

Les corps physiques, mentaux et émotionnels ont longtemps été dirigés inconsciemment, créant des réactions, pensées, impulsions et ressentis, qui  vont  souvent  contre  les  créations  que  nous  souhaitons  manifester.

Une  partie  de  la  maîtrise  spirituelle  implique  notre  apprentissage à s’appliquer à observer consciemment nos propres avis, émotions et réactions   du  corps.

Ainsi nous pourrons rediriger en conscience les énergies subconscientes qui fonctionnent en »pilote automatique ».

Si  nous  apprenons  à nous prendre en main quand des émotions ou des modèles de pensées négatives nous traversent, nous pourrons utiliser ce moment de reconnaissance pour récupérer cette  énergie errante et utiliser consciemment le pouvoir d’une attitude positive, choisir d’autres mots et   rediriger les énergies opposées au Soi pour l’épanouissement  des créations constructive désirées, spirituellement matures.

Cela demande de  l’autodiscipline pour devenir le »Lion Apprivoisé » du subconscient souvent rugissant mais nous avons le pouvoir intrinsèque   d’aider notre subconscient à évoluer avec amour, mais avec une réorientation ferme, en un »gentil petit chat » qui sera heureux  de nous rejoindre dans  nos co­-créations constructives.

L’autodiscipline émerge quand nous nous rappelons systématiquement d’utiliser une pensée, une action ou une attitude    spirituellement juste, même si  nous ne nous sentons pas ainsi, quand notre propre ombre s’approche sans bruit.

Les parties sombres du Soi remontent à la surface et ainsi nous pouvons les voir venir à la conscience pour leur  guérison.

… A suivre …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s