DEMANDONS ET NOUS RECEVRONS

Il y a tant de vieilles erreurs et de victoires, de luttes, de tristesses et de complexités à traiter, c’est une soupe de tout ce que nous avons vécu dans notre vaste et complexe voyage.

Permettre de les ressentir et de les effacer à nouveau est la reconnaissance de tout ce que nous avons été et l’alchimie de tout ce que nous sommes en train de devenir. Les honorer permet de se concentrer sur soi-même, ce qui est essentiel maintenant, car tout ce qui tourne autour de nous est une distraction de la vérité réelle qui se passe à l’intérieur de nous.

Le tourbillon extérieur est de s’assurer que nous ne cherchons que le silence à l’intérieur où toutes les choses résident dans la paix et la clarté. Nous savons que nous pouvons avoir l’impression qu’il ne serait pas possible de satisfaire les milliers de questions que nous nous posons, mais, chacune d’entre elles finira par se clarifier avec le temps.

Tenons notre bougie dans la grande et vaste obscurité et ce que nous cherchons sera illuminé, un par un. Ayons confiance que la présence et l’ordre de chacun se déroulent dans un ordre parfait pour nous, faisant partie de notre signature unique. Nous ne voudrions pas qu’il en soit autrement, même si nous pensons que c’est le cas !

« Demandons et nous recevrons » est l’adage le plus important que nous puissions utiliser, car le développement ne se fera qu’à notre demande, alors demandons ce que nous voulons savoir et il nous sera donné.

Restons simples au début, jusqu’à ce que nous nous habituions à cette conversation d’appel et de réponse en nous et, finalement, nous communiquerons dans des langues sophistiquées avec notre Soi Divin !

Pourquoi écouterions-nous la revendication d’âmes qui crient pour obtenir ce qu’elles cherchent à l’extérieur ? La nôtre est toujours la petite voix calme à l’intérieur. Nous le savons, nous l’oublions. Souvent.

Il est temps d’utiliser ce système GPS en direct maintenant pour tout. Il n’y a rien en dehors de nous qui devrait séduire notre attention comme celle de notre propre âme. Il est temps. Il est maintenant crucial, car les eaux extérieures sont très boueuses et nos sens physiques sont inadaptés à ces communications raffinées.

C’est notre vue intérieure, notre toucher, notre ouïe et nos sentiments qui interpréteront notre guidance. Considérons et suivons ses sages conseils avec beaucoup de confiance, d’appréciation et d’amour.

Lorsque nous sommes confrontés à une mer de complexité dans notre vie extérieure, demandons des éclaircissements sur un aspect. Concentrons-nous sur cette priorité et demandons à être éclairés et guidés, et attendons-nous à le recevoir. Reconnaissons-le quand il arrive et concentrons-nous sur l’aspect suivant.

Voir l’ensemble du domaine d’un seul coup nous stimulera et nous submergera, alors une seule cuillère à la fois. Répartissons notre demande et assemblons ensuite chaque aspect jusqu’à ce que nous ayons une idée claire. C’est la meilleure façon d’utiliser notre esprit logique au service de notre quête spirituelle.

La vraie sagesse ne vient pas de l’extérieur de nous, elle ne fait que répondre à notre demande de la connaître et sa découverte est ensuite la nôtre. Demandons et nous recevrons. C’est miraculeux !

Restons calmes et équilibrés. Faisons tout ce qu’il faut pour y parvenir. Reposons-nous, respirons de l’air frais, marchons sur la Terre mère, observons le soleil, la lune et les étoiles, gardons notre concentration à l’intérieur, n’autorisons dans notre monde extérieur que ce que nous cherchons dans notre monde intérieur.

Croyons qu’il existe toutes sortes de magie qui déconstruisent puis reconstruisent l’image extérieure de nos désirs. Le monde se réinstalle sur la base des principes naturels d’amour, d’élévation, d’équité, d’égalité, d’abondance, de liberté et d’expansion pour tous. Il est temps que ces libertés soient vécues par ceux dont le cœur le permet.

Il est temps que la bonté, la générosité et la civilité l’emportent. Il est temps que l’humanité soit le frère et la sœur vivants de sa vraie nature. Ce à quoi notre cœur aspire, c’est la véritable multitude des autres. Qu’il en soit ainsi. Et chacun aura l’occasion de faire l’expérience de cette famille d’hommes.

Nous ferons tous à nouveau l’expérience d’un amour profond. Le véritable amour. Celui dont nous sommes faits et celui qui nous gouverne vraiment. Rien de moins que cela ne se développera. Il est temps.

Lorsque les choses s’aggravent temporairement pour nous, n’oublions pas d’imaginer ce que notre cœur désire vraiment dans le monde. La liberté, l’abondance, la bonté, la générosité, la paix, l’amour, l’harmonie, la joie, le rayonnement pour tous les êtres.

Peignons l’image et elle viendra, et nous aurons participé à la disparition de l’ancien pour que le nouveau puisse naître, en nous, par nous et pour nous.

Vous aimez mon blog: Abonnez-vous, vous recevrez automatiquement les nouveaux articles. Précisez-moi votre adresse mail dans le tableau situé sur la droite de ce texte Haut de page==>

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s