Vous vivez le vide qui précède votre naissance.

Vous avez probablement un besoin de quelque chose de nouveau et d’excitant. Vous sentez qu’il vous manque quelque chose, même si vous avez du mal à savoir de quoi il s’agit. Ainsi, certains jours, vous aspirez à une fête, d’autres jours à des vacances, et d’autres encore à des récompenses financières ou romantiques.

Mais si ces éléments apparaissaient, ils ne retiendraient pas longtemps votre intérêt.

Vous êtes entre deux besoins. Les besoins d’hier ne vous comblent plus, et les besoins du nouveau vous n’arrivent pas encore. Vous êtes dans un vide personnel. Même si ce vide prendra fin dans quelques jours, il peut vous sembler une éternité.

Vous voulez vous sentir comme si vous faisiez partie de la terre, peut-être comme vous le faisiez avant que Covid ne change beaucoup de choses dans votre monde. Pourtant, ces activités pré-Covid semblent plates. En vérité, vous vous sentez plat. Rien ou très peu de choses éveillent votre intérêt, mais beaucoup de choses vous dérangent.

Vous allez donc probablement essayer de revenir aux activités pré-Covid dans l’espoir qu’elles suscitent votre intérêt. Malheureusement, très peu de choses le font, y compris la nourriture. Rien ne semble aller, et presque tout semble aller mal.

Où est votre joie ? Où sont vos rires ?

Cela ne durera pas longtemps. En un sens, ce vide personnel est votre période de pré-naissance. La période qui précède de peu la naissance, lorsque la joie ne semble pas être au rendez-vous – mais plutôt la douleur et la peur.

Bien sûr, le simple fait de lire ces mots vous met en colère. Car vous voulez que tout soit ensoleillé et étincelant MAINTENANT. Pas demain ou bientôt, mais MAINTENANT.

C’est ainsi que vous savez que le moment de votre naissance est arrivé.

La différence est que cette naissance est interne. Vous êtes un nouvel être prêt à naître dans le monde extérieur.

Et parce que vous êtes si proche de votre nouvelle naissance dans le monde extérieur, vous êtes irritable, grincheux, et tout simplement désagréable à côtoyer.

Vos rires et votre joie reviendront, mais sous une forme différente de celle qui existait avant que vous n’acheviez cette nouvelle naissance. Tout comme les hochets ne fascinent plus les enfants de la maternelle, il en est de même pour vous maintenant. Vous avez évolué au-delà de la 3D/des joies dirigées vers l’extérieur.

Et les peurs dirigées vers l’extérieur semblent écrasantes, tout comme c’est le cas lors d’une journée chaude dans les derniers jours de la grossesse.

C’est trop, car vous vous concentrez sur la naissance d’un nouveau vous dans le monde extérieur – sans nécessairement comprendre que vous le faites.

Vous vous demandez peut-être pourquoi vous ne comprenez pas ce processus d’accouchement. Il en est ainsi parce que vous n’avez pas d’histoire terrestre pour vous aider à comprendre ce qui vous arrive.

Votre monde extérieur est perturbant et épuisant parce que votre énergie est concentrée sur votre naissance intérieure.

Même si ce n’est pas une période facile pour vous, elle sera de courte durée. Une fois ce processus de naissance achevé, vous oublierez l’inconfort que vous aviez, car les joies qui suivront feront plus que compenser votre inconfort actuel.

Quand allez-vous accoucher ? Même si vous pouvez le faire quand vous le souhaitez, il est probable que votre accouchement aura lieu à proximité des fêtes de Pâques, de la Pâque juive, du Ramadan et d’autres rassemblements similaires.

Non pas en raison d’une quelconque signification religieuse, mais parce que l’accent est mis sur ces journées pour soutenir tous ceux qui sont prêts à donner naissance.

Bien sûr, beaucoup d’entre vous ont des questions concernant les guerres actuelles ou le COVID. Nous, les Univers, vous rappelons qu’il en est ainsi parce que l’inquiétude vous permet d’ignorer votre malaise – ce que vous avez fait pendant des éons dans votre monde dirigé vers l’extérieur.

Utiliser les événements du monde ou les événements extérieurs à vous pour vous ignorer.

Ainsi, vous souhaitez quelque chose d’extérieur à vous, non pas parce que vous vous en souciez nécessairement, mais parce que cela vous permet d’ignorer à nouveau vos besoins intérieurs.

Cela changera bientôt, probablement à l’approche des célébrations de Pâques/Pessa’h/Ramadan. La concentration d’amour de tant d’habitants de la Terre fournira la poussée supplémentaire dont vous avez besoin pour donner naissance à un nouveau vous dans ce nouveau monde.

Vous vous demandez maintenant ce qui se passera si vous ne donnez pas naissance pendant les célébrations de Pâques/Pessa’h/Ramadan ou si vous n’avez pas assez d’énergie pour donner naissance à un nouveau vous pendant des mois ?

Cela n’arrivera pas. Mettez cette crainte de côté, tout comme vous avez dû mettre de côté vos craintes de ne pas être un bon parent pour votre nouveau bébé. Vous êtes à la fois le parent et ce petit paquet de joie.

Car vous êtes en train de donner naissance à vous-même.

Vous aimez mon blog : Abonnez-vous, faites abonner vos amis, vous recevrez automatiquement les nouveaux articles. Précisez votre adresse mail dans le tableau situé sur la droite de ce texte. Haut de page côté droit ==>
Vous aimez cet article ? Donner votre ressenti ICI.
Retrouvez la totalité des articles sur mon blog: https//vies-energies-accompagnement.com/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s