FAIRE SILENCE INTÉRIEUR …

Dans le plan physique, il est facile d’obtenir le silence, il suffit de fermer la porte, les fenêtres ou de se boucher les oreilles.

Mais nous ne parlons pas ici du silence extérieur. Bien sûr il est nécessaire, indispensable, dans la mesure où il donne les conditions pour réaliser l’autre silence : le silence intérieur, celui des pensées et des sentiments ce qui est beaucoup plus difficile.

Parce que c’est là surtout, dans le for intérieur qu’il y a du bruit, des discussions, du remue-ménage, des explosions.

Malheureusement, quand on nous explique  qu’il est de notre intérêt de réaliser ce silence intérieur, et qu’on nous donne même les méthodes pour y parvenir, nous n’entendons pas, nous ne comprenons pas et, ce bruit que nous  gardons en nous se reflète dans toute notre conduite, qui est désordonnée, cacophonique.

Une  des choses essentielles  est que le silence n’est pas nécessairement le désert, le vide, l’absence de toute activité, de toute création, en un mot le néant.

En réalité, il y a silence et silence, et d’une façon générale on peut dire qu’il en existe deux sortes : celui de la mort et celui de la vie supérieure.

C’est ce silence de la vie supérieure justement qu’il faut comprendre et dont nous parlons ici.

Ce silence n’est pas une inertie mais un travail intense qui se réalise au sein d’une parfaite harmonie. Il n’est pas non plus un vide, une absence, mais une plénitude comparable à celle qu’éprouvent des êtres unis par un grand amour et qui vivent quelque chose de tellement profond qu’ils ne peuvent l’exprimer par des gestes ou par des mots.

Le silence est une qualité de la vie intérieure.

Quel beau sentiment quand on sait profiter de ce moment pour se retrouver Soi, s’entendre et s’écouter vivre et penser.

Quel espace exquis pour savourer la musique de l’esprit, libre de toute tension invasive.

Quel privilégié nous sommes, lorsqu’enfin, nous pouvons contempler le monde de notre intériorité et laisser s’envoler notre pensée et notre esprit vers l’invisible espace.

Là où la Vie nous cache encore d’incommensurables secrets qui si nous nous montrons dignes nous sont dévoilés.

Et oui, la solitude fait peur à beaucoup d’entre nous ! En général c’est durant ces minutes où ces heures que le mental choisi de nous questionner, nous interroger, nous analyser, nous effrayer, nous barricader nous emprisonner derrières des fantômes sécuritaires.

Mais si nous en prenons conscience à temps et chassons ses barricades en les laissant tout simplement passer et en leur disant au-revoir alors bien vite vient le calme et nous nous rendons compte que ce calme est bien plus profitable et bénéfique que l’agitation extérieure que nous recherchons pour l’éviter !

C’est dans cet espace intime que va pouvoir s’exprimer notre âme. C’est dans cette espace que nous allons enfin entendre ce qu’elle a à nous enseigner sur nous-mêmes. C’est dans cette vastitude intime que nous allons ressentir notamment, l’Amour et la Confiance qui nous manque tant lorsque nous sommes en mode « moi-je ».

C’est dans ces moments que nous entendons notre voix intérieure avec plus de clarté.

Nous pouvons à travers tous nos sens sentir à quel point ce que signifie être vivant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s