L’instant est une danse..

L’éternité est un clignement de paupière, ainsi, le cœur, en l’acceptation et en le lâcher prise, libre du pire et du meilleur de soi, exprime la danse du bouddha.

C’est l’illusion du pire qui nous fait aimer l’illusion du meilleur, c’est l’illusion de la mort qui nous fait aimer l’illusion de la vie,

Alors, le sourire et le rire de l’enfant, éclate tel le vajra qui ouvre les portes à l’oiseau bleu, et exprime ainsi la danse du bouddha aux cent milles harmoniques solaires et lunaires, avant de changer de fréquence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s