LA MATRICE ET CE QUI REND CE QUI EST RÉEL

La question Existentielle de ce qui rend quelqu’un réel, ou une chose réelle, est une PERCEPTION subjective basée sur ce à quoi quelqu’un s’identifie.

On peut se demander si la douleur est réelle ? Si le corps répond à la douleur, est-ce que cela la rend réelle ? Mais si le soi éternel ne la ressent pas de la même manière, est-ce que cela signifie que le soi éternel et l’observateur ne sont pas réels ?

Cela dépend du ÇA* à travers lequel vous voyez votre monde.

Le soi éternel, qui est au-delà de la forme physique, est-il inexistant et non réel ? DOIS-je avoir un corps pour être réel ? Ceci est encore une fois basé sur ce que vous voyez comme le vrai vous ? Bien que cela puisse sembler dissociatif de se connaître uniquement comme le soi INFINI, n’est-ce pas ce qu’est réellement l’illumination ?

Combiner l’état d’être éternel avec celui du soi limité. Fonctionner à travers la forme comme un véhicule, avec le conducteur ; le soi éternel étant l’UN qui fait que tout cela arrive.

Au fur et à mesure que l’on se dissocie du corps, le cœur intervient-il et guérit-il toute la mémoire ? N’EST- ce pas le but du voyage, d’éradiquer toute la douleur retenue dans la forme, pour ensuite TRANSFIGURER la forme dans la nouvelle forme de la Nouvelle Terre, la nouvelle façon d’être.

Lorsque l’on ne se limite pas au corps, et que l’on devient le plus grand soi qui existe dans tout l’Univers, est-ce que cela rend le corps irréel ? Ou les objets solides irréels ? Ou est-ce que l’état avancé élargi, si communément considéré comme irréel, malgré un corps, devient la nouvelle façon avancée d’être pour l’avancement de l’Espèce Humaine ?

La nouvelle norme sera-t-elle la NOUVELLE RÉALISATION DE SOI comme étant le plus grand soi infini et éternel, qui ne meurt jamais et n’est jamais né ? Si c’est le cas, cela transfigure-t-il et dissout-il automatiquement toute douleur telle que le monde l’a connue? Est-ce la Nouvelle Terre ?

Si c’est le cas, est-ce que la souffrance actuelle est le terreau fertile, qui est la source de la Poussée, pour expanser LE CŒUR DANS cet espace éternel de l’ÊTRE ?

Le Cœur est-il alors le portail vers la dissolution de la disharmonie, de la douleur et de la souffrance de la conscience consciente du soi plus petit, du ça* ?

Cette dissociation du petit soi est-elle, en fait, le portail même de l’expansion du cœur qui est l’ASCENSION vers la Nouvelle Terre ? Qui dissout littéralement toute mémoire en un clin d’œil.

La MATRICE de la conscience de masse, qui existe alors à l’intérieur de cette conscience de la douleur et de la souffrance du soi plus petit, est-elle en fait la mort de l’existence humaine telle que nous la connaissons maintenant ?

Et le style d’existence matriciel de la souffrance et de la séparation n’existe-t-il que dans un monde auquel nous donnons notre conscience consciente ? De ce que nous sommes ? Le plus petit ça* ? Qui ne connaît que la MATRICE comme seule conscience ?

Ce que nous pensons être, nous place alors dans un monde de souffrance de la matrice, ou dans un monde d’harmonie et de paix rempli de Cœur, qui existe en dehors de cette matrice de souffrance, fabriquée par l’homme avec son petit soi ça*.

Le soi infini et éternel, ne connaît pas la douleur et la souffrance et, se connaît lui-même comme le seul vrai refuge en tant qu’ÊTRE QUI connaît uniquement le cœur et l’amour. C’est l’incarnation et la liberté d’être tout ce que l’on est vraiment, jamais né, jamais mort, jamais séparé.

Lavé de toute mémoire de souffrance.

Exister à travers le soi éternel.

Ne pas être coincé dans un monde de souffrance et de douleur comme étant ceci ou ça.

INCARNER la plénitude de l’ÉTERNITÉ.

Être l’Océan et pas seulement la vague.

Être le Tout Ce Qui Est du ça.

Être Maintenant, être l’amour, être l’ÉTERNELLE RÉALISATION DE SOI. La nouvelle voie, la Nouvelle Humanité Divine.

Être « ASCENSIONNER », libre de la construction de la douleur, de la souffrance, maintenue une fois dans le MATRIX d’une conscience de masse. Seulement pour s’éveiller et s’identifier à un NOUVEAU RÉEL, un nouveau VOUS, une NOUVELLE TERRE, une nouvelle façon d’être.

C’est le BOUDDHA, c’est la conscience du Christ. C’est faire de plus grandes choses. C’est croire que la montagne se déplace. C’est votre ASCENSION.

C’est la liberté par rapport à la matrice.

Avec le Conseil Divin des Superviseurs, Azoora des Pléiades, la Reine de la Lumière et Sanat Kumara.

Ceci est maintenant et ceci est éternel, ceci EST CE QUI EST LIBRE DE LA MATRICE.

Ayant entré sur le sol sacré de la NOUVELLE TERRE, de la Nouvelle Humanité Divine, nous vous activons maintenant !

Vous aimez mon blog : Abonnez-vous, faites abonner vos amis, vous recevrez automatiquement les nouveaux articles. Précisez votre adresse mail dans le tableau situé sur la droite de ce texte. Haut de page côté droit ==>
Vous aimez cet article? Donner votre ressenti ICI.
Retrouvez la totalité des articles sur mon blog: https//vies-energies-accompagnement.com/blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s