La phase finale

David-Heskin1

Nous sommes entrés dans la phase visible du chaos. Elle sera croissante. C’est le moment annoncé où tout va fortement se déstructurer pour trouver un nouvel équilibre auquel nous allons devoir individuellement nous harmoniser. Notre Terre elle-même ne sera pas en reste sur sa nécessité de changement et il nous faudra souvent nous ajuster et toujours accorder nos fréquences à son diapason.

En cet espace-temps, le chemin de la Conscience est et a été douloureux. S’il n’a pas semblé l’être, c’est peut-être que l’on se berce encore de beaucoup d’illusions. Et la phase de chaos va remuer s’il en reste la vase des souffrances encore enterrées au fond de chacun.

Le chemin de la Conscience ne nous épargne aucune remise en question. Sans exception, sans zone oubliée du regard, sans concession avec soi, sans compromis. C’est un chemin de rigueur et d’honnêteté absolue, qui conduit à abandonner tout au long des fossés chacune de nos croyances, jusqu’aux plus confortables, où l’on aborde la frontière risquée de la perte totale de confiance en toute information qui nous parvient, quelle que soit sa forme et sa qualité vibratoire. Il nous faut donc nous aiguiser jusqu’à percevoir ces finesses et les voir pour ce qu’elles sont, des filtres qui nous masquent la réalité. Et il faut apprendre à vivre cette solitude née de la compréhension et de l’acceptation que la réalité elle-même nous échappe.

Lorsqu’on l’on a accepté sans plus d’impact sur soi d’assumer seul son chemin individuel, souvent incompris, souvent jugé, que l’on a conscientisé que l’autre ne fait toujours, quoi qu’il arrive, que ce qu’il peut et qu’il n’a pas toujours à sa portée les moyens de faire plus, que ce monde ne peut plus aujourd’hui qu’aller jusqu’au bout de son cycle destructeur, alors on est en mesure de se tourner véritablement vers l’intérieur, non pour se protéger, ce qui est encore un leurre, mais pour ouvrir la voie de la libération de soi, de tous.

La Voie intérieure, ce n’est pas la grotte où l’on s’extrait du monde, c’est un passage, la Voie royale de la reconnexion au Tout, le trou noir qui nous aspire en-dehors de la matrice à travers une zone d’errance obscure où rien n’est, que la Conscience avec elle-même. C’est la Voie du Cœur comme elle a été appelée afin, là encore, d’amalgamer le mot originel et son sens détourné qui s’est imposé par sa connotation émotionnelle. Peu importe au final comment on l’appelle si l’on est conscient de ce qu’elle est.

Si certains ont enfin trouvé la Joie, un grand nombre de ceux qui sont venus s’incarner ici pour changer le cours des choses, qui se sont englués au fil des incarnations dans les rouages de la souffrance du monde, portent aujourd’hui en eux une immense tristesse, empreinte de colère et de frustration et sont épuisés. Ce qui leur est demandé encore est de puiser dans cette flamme qui les anime et ne les a jamais quittés et de fournir l’ultime effort pour s’extraire de ces sentiments par leur transmutation alchimique personnelle, car le temps est venu de se libérer.

@Passeur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s